Plus de résultats
En ce moment
Des Histoires et des Hommes

"Pastorales électriques", le miracle de l'électricité dans le Maroc profond, dimanche à 21h45h

2m.ma2m.ma

Filmé avec justesse, humanité et poésie, ce troisième opus d’Ivan BOCCARA est un voyage sur le fil et une véritable fable de la mondialisation accélérée dans un monde jusque-là préservé de tout et qui fait subitement irruption dans le 21e siècle. "Pastorales électriques", un documentaire que vous propose «Des Histoires et des Hommes», dimanche 25 octobre à 21h45

Après Mout Tania et Tameksaout, deux films documentaires sur la vie des ‎paysans et des bergers du Haut-Atlas marocain, il nous emmène de nouveau ‎au cœur de son Maroc profond, sur les plateaux d’altitudes et au creux des ‎vallées de la province d’Azilal.‎

Sur une période de huit ans, le réalisateur a suivi le long processus ‎d’électrification de la montagne et témoigne des bouleversements que ‎l’arrivée de la « modernité » engendre au sein du mode de vie pastorale.‎

En véritable fils d’un pays qu’il a sillonné pendant vingt ans, Ivan Boccara ‎a côtoyé les habitants, devenus des amis, et filmé au plus près de leur ‎regard et de leur ressenti ce changement profond. Car plus que la ‎transformation géographique et sociétale, c’est le bouleversement humain ‎qu’il a su capter et nous transmettre.‎

A propos d’Ivan BOCCARA

Né au Maroc, ce cinéaste a fait des études de cinéma et d’Histoire de civilisation berbère à Paris. Il vit entre la France et le Maroc et réalise des films documentaires et courts métrages.

Ce film est une coproduction TV 2M et les "Films Comme ça".

 

Les contenus liés

Les articles à la une