Plus de résultats
En ce moment
Santé

"Nsewlou Tabib": Ce qu’il faut savoir sur l’utilisation des gouttes ophtalmiques durant Ramadan

Pendant le mois de Ramadan, plusieurs personnes restent sceptiques quant à l’utilisation de certains traitements médicaux basés sur l’utilisation des gouttes ophtalmiques, des injections et infiltrations. Pour répondre à cette question, Maha CHRAÏBI a consulté Dr Sidi Mohamed EZZOUHAIRI, chirurgien ophtalmologiste spécialisé en chirurgie des glaucomes.

 

Les patients atteints de glaucome et d’hypertension oculaire ne doivent en aucun cas interrompre leur traitement, car les gouttes permettent de faire baisser la tension. D’ailleurs, les collyres n’ont aucune incidence sur le jeûne.

Après l’instillation, certains patients peuvent ressentir une amertume dans la gorge. Pour éviter que cela ne se produise, maintenez l’index appuyé, une vingtaine de secondes, sur les petits orifices oculaires dans les coins internes des paupières.

Par ailleurs, le traitement doit être scrupuleusement respecté notamment chez les patients qui doivent appliquer les gouttes trois fois par jour. Parmi les erreurs très courantes, instiller successivement des  gouttes différentes, il est impératif de les espacer et laisser au minimum l’intervalle de 10 minutes entre les deux.

Pour empêcher la dégradation de la vision, certaines interventions chirurgicales doivent être effectuées en urgence. Généralement, elles sont réalisées sous anesthésie locale. Par conséquent, les patients qui le souhaitent pourraient observer le jeûne sans aucune restriction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une