Plus de résultats
En ce moment
Zamalek-Raja: vers le report du match pour fin octobre, la décision de la CAF i…
Football

Zamalek-Raja: vers le report du match pour fin octobre, la décision de la CAF incessamment

DR
H.HH.H
Modifié le

Le match retour de la demi-finale de la Ligue des Champions de la CAF devant opposer le Zamalek au Raja Casablanca, samedi prochain au Caire, sera reporté à fin octobre, alors que plusieurs joueurs du club Casablancais ont été testés positifs au coronavirus, apprend 2M.ma d'une source bien informée à la Confédération africaine de football (CAF). L'information devra prendre un caractère officiel dans les prochaines heures. 

La décision de l'instance africaine fait suite à une réunion de son comité d'urgence, tenue après la décision des autorités sanitaires marocaines d'interdire au Raja Casablanca de se déplacer au Caire, en raison des 8 cas positifs à la Covid-19 recensés parmi les joueurs des Verts. Une situation qui nécessite un confinement d'une semaine en attendant de refaire le test de dépistage (PCR) le 27/10/2020, selon une lettre adressée au club des Verts par le Gouverneur de la préfecture de l’arrondissement de Hay Hassani. 

De son côté, Mortada Mansour, patron du Zamalek, a assuré mardi soir, dans des déclarations aux médias égyptiens, que son club ne s'opposera pas à un éventuel report du match, et est prêt à attendre le rétablissement des joueurs rajaouis avant de disputer le match. "Nous sommes des peuples frères, et j'annonce officiellement que j'accepte le report du match pour permettre aux joueurs du Raja de se rétablir" a-t-il déclaré.

Les joueurs du Raja Casablanca ont été soumis, ce mercredi matin, à des tests PCR effectués par la CAF. Les résultats des prélèvements devront sortir jeudi et déterminer l'évolution de la situation épidémique au sein de la formation marocaine. 

Pour rappel, le Raja s’est incliné à domicile 1 but à 0 contre le Zamalek en match comptant pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions de la CAF. 

Les contenus liés

Les articles à la une