Plus de résultats
En ce moment
Vaccins anti-Covid commandés par le Maroc: Le risque de ressentir des effets se…
Covid-19

Vaccins anti-Covid commandés par le Maroc: Le risque de ressentir des effets secondaires est minime (Pr. Ennaji)

Les craintes suscitées par les éventuels effets secondaires des vaccins contre le Sars-Cov-2, virus à l'origine de la Covid-19, notamment ceux dont le Maroc va s'approvisionner auprès de Sinopharm et de AstraZeneca, n'ont pas lieu d'être, rassure Pr. Moulay Mustapha Ennaji, directeur du laboratoire de virologie de l'université Hassan II de Casablanca.

Dans une déclaration à 2M.ma, le virologue explique que ces vaccins sont fiables car élaborés de manière similaire à ceux "de l'ancienne génération", c'est à dire à base de virus inactifs et incapables de se reproduire dans les cellules humaines. "Des effets secondaires sont possibles à la prise d'une panoplie de vaccins mais aussi de médicaments. Pour ce qui est des vaccins contre la Covid-19 commandés par le royaume, les essais cliniques les concernant ont prouvé leur innocuité pour l'être humain, et que les risques de ressentir des effets secondaires, comme de la fièvre, sont minimes".

Pour ce qui est du début de la campagne de vaccination, Pr. Ennaji indique qu'elle commencera au début du mois de décembre, et qu'elle s'étalera sur 3 mois à raison de 4 phases, et que la vaccination contre la Covid-19 nécessite 2 injections à un mois d'intervalle.

Cependant, il faut inciter les gens à maintenir les gestes barrières de prévention avant, pendant et après la vaccination, alerte le virologue en informant que «la personne vaccinée ne développera des anticorps que deux mois après sa vaccination, d'où l'impératif de maintenir la vigilance».

Pour rappel, la compagnie pharmaceutique chinoise Sinopharm avait indiqué, vendredi 20 novembre, que deux vaccins expérimentaux anti-Covid ont déjà été administrés à près d'un million de personnes.

"Nos vaccins ont été inoculés à près d'un million de personnes et nous n'avons pas eu de retours faisant état de réactions indésirables graves", a fait savoir Liu Jingzhen, le président de Sinopharm, sur le site internet du groupe.

D'après la compagnie, aucune des personnes bénéficiaires de ces vaccins n'a été contaminée par le Covid-19, malgré le fait qu'elles ont voyagé "dans plus de 150 pays". La Chine, où le nouveau coronavirus a été repéré pour la première fois fin 2019, compte actuellement quatre vaccins en phase 3 des essais sur l'Homme.

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une