Plus de résultats
En ce moment
E-parlement : Le Covid-19 a accéléré la modernisation des parlements dans le mo…
Covid-19

E-parlement : Le Covid-19 a accéléré la modernisation des parlements dans le monde (UIP)

2M.ma2M.ma

La pandémie de Covid-19 a joué un « rôle de catalyseur pour les parlements, dont un grand nombre se modernisent en adoptant les nouvelles technologies, se rapprochant ainsi des citoyens qu'ils représentent », selon un nouveau rapport mondial de l'Union interparlementaire (UIP) sur l'e-parlement, publié mardi.

Elaboré par le Centre de l'UIP pour l'innovation au parlement, ce rapport présente le résultat d'une enquête menée entre 2018 et 2020 auprès de 116 chambres parlementaires dans 91 pays et de groupes de discussion ayant rassemblé 49 parlements.

Ce rapport fait suite à la Conférence mondiale 2021 de l'UIP sur l'e-parlement du mois de juin, au cours de laquelle plus de 650 parlementaires et membres du personnel parlementaire du monde entier se sont réunis pour échanger leurs bonnes pratiques et débattre des enseignements tirés de la pandémie, indique un communiqué de l’Union.

"La pandémie a fait vaciller les idéaux et les pratiques démocratiques, qui ont de nouveau donné la preuve de leur extraordinaire résilience. Les parlements ont dû s'adapter à une situation évoluant rapidement, ne serait-ce que pour continuer à fonctionner », a relevé Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP, cité par le communiqué.

La nouvelle édition du Rapport mondial de l'UIP sur l'e-parlement, « qui détaille l'expérience vécue par l'ensemble des parlements ces dernières années, contient non seulement des dizaines d'études de cas illustrant la façon dont les parlements se sont adaptés, mais aussi comment ils se sont transformés pour être mieux en mesure de servir les citoyens », a-t-il dit.

Plus d'une année après le début de la pandémie, le nouveau rapport de l'UIP « met en évidence la radicale transformation culturelle par laquelle sont passés les parlements, contraints d'innover et de trouver des solutions nouvelles pour continuer à fonctionner ».

Fin 2020, 65 % des parlements consultés dans le cadre du rapport avaient organisé des réunions de commission en ligne ou hybrides et 33 % une plénière en ligne ou hybride.

Les règlements et procédures parlementaires ont dû être amendés pour permettre le télétravail, l'adoption de formules de travail plus souples, ainsi que le vote à distance, ajoute le communiqué.

Entre 2018 et 2020, le recours aux visioconférences a connu une hausse spectaculaire de 72 %, fait observer la même source.

Pour l’UIP, « le travail à distance se révèle aussi propice à la participation du public, les parlementaires passant davantage de temps auprès de leurs électeurs ».

Le document souligne le fait que les outils numériques sont désormais mieux acceptés par les parlements car ils leur permettent de se rapprocher des citoyens.

Le recours aux outils en ligne pour communiquer avec les électeurs ne cesse de croître. Entre 2018 et 2020, 81 % des parlements ont été concernés par cette hausse, ajoute le rapport.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une