Plus de résultats
En ce moment
Tout ce qu'il faut savoir sur le jeûne et l'allaitement avec Basma Koubaiti, gy…
Santé de vos enfants

Tout ce qu'il faut savoir sur le jeûne et l'allaitement avec Basma Koubaiti, gynécologue-obstétricienne (Interview)

Plus que quelques jours avant le début du Ramadan. Pour certaines femmes, ce mois sacré peut coïncider avec la période d’allaitement ce qui ravive le débat sur les risques du jeûne sur la santé de la femme et de son nourrisson. Pour apporter aux femmes allaitantes les éclaircissements nécessaires à ce sujet nous avons fait appel à Dr Basma Koubaiti, gynécologue-obstétricienne, qui a bien voulu nous accorder cette interview. 

Le jeûne est-il recommandé pour les femmes allaitantes ?

Oui et non. Non parce que avant les 4 mois suivant la naissance du bébé la lactation n’est pas bien installée. Donc pour les mamans qui ont un nourrisson âgé de moins de 4 mois, le jeûne n’est pas recommandé parce qu’elles risquent une baisse de lactation et une fatigue importante.

Au delà de 4 mois, le bébé commence à manger et le nombre de tétées baisse donc les femmes peuvent s’organiser et jeûner.

Après, il faut noter que lors des premiers jours du jeûne, il est normal de constater une baisse de lactation pendant la journée et une forte montée de lait après le "Ftour". Mais si la femme observe une baisse importante et persistante de lactation, il faut qu’elle arrête de jeûner.

Le bébé risque-t-il des carences nutritionnelles si la maman jeûne ?

Non, absolument pas.

Le jeûne peut-il diminuer la quantité de lait maternel ou affecter sa qualité ?

Le jeûne ne peut pas entrainer une modification de la qualité de lait maternel, il affecte plutôt sa quantité d’où l’importance de bien s’hydrater et manger sain et équilibré.

Quelles conséquences peut avoir le jeûne sur la santé de la femme allaitante ?

Si la femme allaitante ne se nourrit pas bien comme il faut, elle risque d’avoir des carences, des malaises et une fatigue importante parce qu’elle n’a pas suffisamment d’apport énergétique.

Comment savoir si le bébé est bien nourri et quels sont les signes qui doivent alerter ?

Il faut que le bébé mouille bien ses couches. Il faut vérifier ses couches tout au long de la journée parce qu’un bébé qui ne mouille pas bien ses couches veut dire qu’il n’est pas bien nourri et c’est un signe qui doit interpeller la maman.

Quels sont les aliments à privilégier pendant les repas du "ftour" et du "S'hour" pour augmenter la lactation ?

Il est important de bien manger pendant la période d’allaitement et de faire très attention à son assiette. La femme allaitante doit avoir deux portions de protéine par jour, une au « ftour » et une autre au « Sehour ». Elle doit aussi privilégier les œufs, les noix, les fruits secs, l’avocat, le poisson, les pois chiches et les légumes verts. Et surtout, il faut boire beaucoup pour être bien hydraté.

Y’a-t-il des aliments que les femmes allaitantes doivent éviter ?

Il faut éviter les artichauts, les choux, la sauge, les aliments à odeur forte car ça passe dans le lait et ce n’est pas très agréable. Il faut aussi éviter les boissons gazeuses pour limiter le risque de coliques du bébé allaité.

Les contenus liés

Les articles à la une