Plus de résultats
En ce moment
Taib Aisse : l'injection de 120 MMDH dans l'économie marocaine sera salvatrice …
Economie

Taib Aisse : l'injection de 120 MMDH dans l'économie marocaine sera salvatrice pour les entreprises

I.E.MI.E.M
Modifié le

Lors du Discours adressé à la Nation, mercredi 29 juillet à l'occasion de la Fête du Trône, SM le Roi Mohammed VI a annoncé l'injection de 120 milliards de drihams dans l'économie nationale, inscrivant ainsi le Maroc parmi les pays les plus audacieux en matière de politique de relance économique post-crise.

Le Souverain a engagé le gouvernement et les différents acteurs à concentrer leur attention sur les défis et les priorités dictés par la nouvelle donne imposée par la crise sanitaire, appelant à redéfinir l'ordre des priorités, à asseoir les bases d’une économie forte et compétitive et à construire un modèle social plus inclusif.

C'est ainsi qu'il importe, au premier chef, d’initier un plan ambitieux de relance économique pour permettre aux secteurs de production de se remettre d’aplomb, d’accroître leur capacité à créer des emplois et à préserver les sources de revenu, a relevé SM le Roi.

“Pour cela, il faut mobiliser tous les moyens disponibles en termes de financements, de dispositifs d’incitation et de mesures de solidarité, en vue d’accompagner les entreprises, essentiellement les petites et les moyennes qui constituent le maillon central du tissu économique national”, a insisté le Souverain.

Dans ce cadre, environ 120 milliards de dirhams seront injectés dans l’économie nationale, soit l’équivalent de 11% du PIB, a annoncé Sa Majesté le Roi, faisant remarquer que ce taux inscrit le Maroc parmi les pays les plus audacieux en matière de politique de relance économique post-crise.

Du point de vue des économistes, cette aide tombe à point nommé pour les nombreuses entreprises en difficulté. "Les entreprises ont souffert des répercussions liés à la pandémie en cours. Il était temps de mettre en place un mécanisme sérieux pour donner un coup de pouce aux entreprises qui en ont en besoin", a estimé l'économiste Taib Aisse.

Contacté par 2M.ma, M. Aisse a indiqué que ce soutien financier annoncé formera une aide consistante pour tirer les entreprises de la crise, les sauver du spectre de la faillite et leur permettre, surtout, de préserver l'emploi, de continuer à embaucher et de générer des rentrées fiscales.  "Le tissu entrepreneurial est un créateur d'emplois et un producteur de fiscalité. Ce montant, équivalent à 11% du PIB, est très important. Le Maroc fait face à une croissance négative, et c'est dans ce moment que l'Etat doit soutenir les entreprises".

Et à l'économiste de conclure que "in fine, c'est un excellent investissement qui donnera ses résultats en termes de création d'emplois et de génération de fiscalité. Cette mesure tombe donc à point nommé, et l'on peut dire qu'elle sera salvatrice pour les entreprises et le tissu économique national".

 

Les contenus liés

Les articles à la une