Plus de résultats
En ce moment
Stock de sang en temps de Covid19 : Les réserves actuelles ne couvrent que 4 jo…
Santé

Stock de sang en temps de Covid19 : Les réserves actuelles ne couvrent que 4 jours (Najia El Amraoui à 2M.ma )

2M.ma2M.ma

A l'image d’autres domaines frappés de plein fouet par les effets de la crise sanitaire imposée par la Covid19, le don de sang, un geste solidaire et vital, n'y échappe pas. Les donneurs de sang sont de moins en moins nombreux et les stocks ne répondent plus aux besoins, des appels se multiplient pour palier à ce problème. A ce sujet, Najia El Amraoui, médecin responsable de la communication et de la sensibilisation au centre national d'injections et de recherches sanguines confie à 2M.ma qu'au niveau national, les réserves actuelles ne couvrent que 4 jours.


"Pour combler le déficit en cette matière vitale, le centre a besoin de 900 donneurs de sang par jour", nous a indiqué la responsable dans un entretien téléphonique, soulignant que certains cas nécessitent un traitement avec des plaquettes sanguines, dont l'absence met leur vie en danger, et puis il y a d'autres patients qui ont besoin  d'un à deux pochettes de sans par mois, qui sont des patients thalassémiques, des patients drépanocytaires ou des patients ayant une anémie nécessitant des transfusions régulières d'hématies.


"Pour une situation confortable et pour pouvoir répondre à toutes les demandes, nous avons besoin d'un stock de sang suffisant pour 7 jours, c'est-à-dire plus de 900 donneurs de sang par jour", a-t-elle insisté.
Le déficit en sang  est enregistré principalement au niveau des grandes villes, notamment à Casablanca en premier lieu, puis à Rabat, Tanger, Marrakech, Fès, et actuellement à Oujda en raison de la disponibilité des hôpitaux universitaires et donc un besoin en grandes quantités de sang, poursuit Mme El Amraoui.


Et de faire savoir que les plaquettes sont conservées pendant 5 jours à une température comprise entre 20 et 24 degrés Celsius, et qu'elles sont nécessaires pour les cas critiques aux urgences, tandis que les globules rouges sont conservés pendant 42 jours entre 2 et 6 degrés Celsius. Quant au plasma, il est conservé pendant une durée d'un an à un an et demi à une température de 30 ° C sous zéro, a-t-elle souligné.

«On remarque qu'il y a une réticence et un refus de certains citoyens à donner du sang», a déploré Mme El Amraoui. "A ce sujet,  je veux rassurer les citoyens sur le fait que les responsables des centres d'injection de sang prennent toutes les mesures sanitaires dans le contexte de la pandémie du Coronavirus, dont la distanciation physique, le port de masques et la désinfection des centres", poursuit la responsable. 
"Nous appliquons toutes les instructions, que ce soit du  ministère de la Santé ou de l'Organisation mondiale de la santé", a-t-elle affirmé.


"Dans les centres d'injection de sang, un examen médical approfondi est effectué; tous les arrivants dans les centres ne donnent pas de sang car nous avons des mesures permanentes et ce avant l'apparition du Coronavirus... celui qui a de la fièvre, la diarrhée ou une maladie chronique n'est pas accepté comme donneur ", rassure-t-elle.


Mme El Amraoui a ainsi saisi l'occasion pour appeler les citoyens à continuer d'accomplir le geste noble de don de sang, en particulier dans ces temps de la hausse des cas d'infection par la Covid-19 et de la demande croissante de cette matière vitale.

Les contenus liés

Les articles à la une