Plus de résultats
En ce moment
SRBM: Hausse des ordres de paiement à 198.156 en 2020 (BAM)
Banque

SRBM: Hausse des ordres de paiement à 198.156 en 2020 (BAM)

2M.ma2M.ma

L'activité du système des règlements bruts du Maroc (SRBM) a enregistré, au terme de 2020, une augmentation de 1,4% des ordres de paiement des participants directs, passant de 195.525 opérations réalisées en 2019, à 198.156 opérations, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Cette évolution est le résultat d'une augmentation de 4,2% des virements clientèle, compensée par une baisse de 3,1% des virements interbancaires, précise BAM dans son rapport annuel sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et les initiatives d'inclusion financière au titre de l'exercice 2020.

Dans le même sillage, la valeur des ordres de paiement des participants s'est établie à 5.474 milliards de dirhams (MMDH) au titre de l'année écoulée, contre 4.437 MMDH en 2019, enregistrant ainsi une hausse de plus de 23,4%, due essentiellement à l’augmentation du volume des virements interbancaires et clientèle de 31% et 10% respectivement.

Pour les virements interbancaires, qui représentent 37% en volume des ordres de paiement des participants directs, ils ont enregistré une baisse de 3% en 2020, s’établissant ainsi à 74.170 ordres de paiement. Toutefois, leur valeur globale s’est inscrite en hausse de 31% à 3.741 MMDH.

S'agissant des virements pour compte de la clientèle, ils ont confirmé leur trend haussier enregistré auparavant, passant de 118.967 ordres de paiement en 2019 à 123.986 en 2020, soit une hausse de 4,2%. La valeur globale de ces ordres s’est établie à 1.732 MMDH en 2020, contre 1 582 milliards de dirhams en 2019, soit une augmentation de 10%.

Le rapport fait, en outre, ressortir qu'au terme de l’année 2020, le volume total des règlements des opérations et des soldes nets issus de la compensation multilatérale de l’ensemble des systèmes exogènes a connu un repli de près de 20% à 13.519 MMDH.

Cette variation résulte principalement, explique la même source, de la baisse de 16,9% des volumes traités au niveau de Maroclear, notamment ceux de la filière Repo, combinée au recul de 12,9% des règlements du groupement pour un système interbancaire marocain de télé-compensation (GSIMT), principalement des chèques et LCN (lettre de Change Normalisée).

 

Les contenus liés

Les articles à la une