Plus de résultats
En ce moment
Soulèvement de Kénitra en 1954: illustration du triomphe de la volonté du Trône…
Histoire

Soulèvement de Kénitra en 1954: illustration du triomphe de la volonté du Trône et du peuple (El Ktiri)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le soulèvement de Kénitra en août 1954 est une illustration on ne peut plus claire du triomphe de la volonté du Trône et du peuple dans la lutte nationale pour la liberté et l'indépendance, a souligné lundi à Kénitra le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri.

S'exprimant lors d'un colloque organisé par la délégation provinciale du Haut-commissariat à Kénitra sous le thème "le soulèvement de Kénitra: une étape phare dans le processus de la lutte nationale", M. El Ktiri a relevé que cet événement historique a marqué un tournant décisif dans l'épopée de la lutte nationale pour la liberté, mettant en exergue l'héroïsme de les sacrifices consentis pour la défense de la patrie, ses valeurs et ses constantes nationales.

La symbiose entre le Trône et le peuple s’était exprimée tout au long de la lutte contre l'occupation, et plus particulièrement avec la mise en place du mouvement national dans les années 1930, a-t-il indiqué, rappelant que la ville de Kénitra a vécu le 8 août 1954 au rythme d'une manifestation sans précédent en protestation contre l'exil de feu SM le Roi Mohammed V, au cours de laquelle un appel à la grève générale a été lancé.

Y ont pris part les ouvriers, les commerçants, les artisans et les agriculteurs de la région, suite à quoi les autorités coloniales ont réprimé avec violence les manifestants.

Le Haut-commissariat au plan souligne l’importance de cet événement historique dans le processus de la lutte nationale pour la liberté, l’indépendance et la réalisation de l’unité nationale et l’intégrité territoriale, rappelant que la genèse du mouvement national au niveau de la province de Kénitra remonte au début des années 1930 en pleine protestation contre le "Dahir berbère".

M. El Ktiri n’a pas manqué de rappeler la visite à Kénitra du Héros de la libération et de l’indépendance, feu SM le Roi Mohammed V en 1946, après le grave incendie dont la ville fut le théâtre, occasionnant des pertes considérables.

A l'occasion de cette rencontre, un hommage a été rendu aux anciens résistants de l’Armée de libération, en signe de reconnaissance des services qu'ils ont rendus à la patrie et des énormes sacrifices consentis pour la défense de leur pays. De même, des aides financières ont été accordées à plusieurs membres de la famille de la résistance et leurs ayants-droit

Les contenus liés

Les articles à la une