Plus de résultats
En ce moment
Sahara: la RCA appuie l'initiative d'autonomie et salue les efforts "sérieux et…
Sahara marocain

Sahara: la RCA appuie l'initiative d'autonomie et salue les efforts "sérieux et crédibles" du Maroc

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

La République centrafricaine (RCA) a exprimé, vendredi devant la Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son appui à l’initiative marocaine d’autonomie, se félicitant des efforts jugés «sérieux et crédibles» du Maroc pour trouver une solution politique et définitive à ce différend régional.

La République centrafricaine salue également l'adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies de la résolution 2494 qui appelle à la nécessité d’œuvrer pour parvenir à une solution «politique, pragmatique, réaliste et durable», a déclaré le représentant de la RCA devant la Commission.

Cette résolution, a-t-il ajouté, appelle l’ensemble des parties concernées à coopérer pleinement avec les Nations-Unies et apporter une contribution importante au processus politique et «rappelle l'appel du Conseil de sécurité à toutes les parties de faire preuve de réalisme et d'esprit de compromis pour aller de l'avant dans les négociations».

Tout en soulignant « la nécessité de trouver une solution à ce différend régional maghrébin sur le Sahara », le diplomate centrafricain a indiqué que son pays se félicite du nouvel élan insufflé au processus politique mené par le Secrétaire général des Nations Unies à travers la tenue de deux tables rondes à Genève entre le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le polisario.

La RCA rappelle en outre la demande du Conseil de sécurité à toutes les parties «de coopérer pleinement avec l'Organisation des Nations Unies notamment l'envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara et les uns avec les autres, de s'impliquer plus résolument afin de mettre fin à l'impasse actuelle et aller de l'avant vers une solution politique», a-t-il souligné.

«Mon pays encourage toutes les parties à poursuivre les négociations en marquant leur volonté à avancer vers une solution politique de compromis», a-t-il conclu.

 

Les contenus liés

Les articles à la une