Plus de résultats
En ce moment
Royaume-Uni: Une vaccination complète bientôt exigée pour accéder aux établisse…
Covid-19

Royaume-Uni: Une vaccination complète bientôt exigée pour accéder aux établissements accueillant un public nombreux

DR
2M.ma2M.ma

Le gouvernement britannique veut instaurer, en septembre prochain, un pass sanitaire prouvant une vaccination complète contre le coronavirus à l'entrée des établissements accueillant un public nombreux, comme les discothèques, a annoncé le Premier ministre Boris Johnson.

D'ici à la fin du mois de septembre, un test négatif ne sera plus suffisant. "Lorsque tous les jeunes de plus de 18 ans, auront eu la possibilité d'être doublement vaccinés, la vaccination complète  sera une condition d'entrée dans les établissements accueillant beaucoup de monde, comme les boîtes de nuit, selon le premier ministre britannique.

Cette annonce a été immédiatement critiquée par les professionnels qui estiment que cette mesure incitera les gens à faire la fête chez eux.

Dans les semaines qui viennent, le gouvernement rendra obligatoire la présentation d'une preuve de vaccination, de test négatif ou d'immunité naturelle pour accéder aux discothèques, qui ont pu rouvrir après un an et demi de fermeture, ajoute-t-on.

Par ailleurs, Boris Johnson a indiqué lors d’une conférence tenue à distance, qu'il ne pouvait "garantir" le caractère "irréversible" de la levée des restrictions.


Parmi les pays les plus durement touchés en Europe avec plus de 128.700 morts, le Royaume-Uni a enregistré dernièrement plus de 50.000 nouveaux cas quotidiens, une hausse attribuée au variant Delta, plus contagieux.

Le programme de vaccination va désormais s'étendre aux "jeunes gens âgés de 12 à 15 ans souffrant de handicaps neurologiques graves, du syndrome de Down, qui sont immunodéprimées et atteints de handicap mentaux graves ou multiples", a déclaré le secrétaire d'Etat chargé de la vaccination, Nadhim Zahawi.

Et d’ajouter que les 12-17 ans qui sont en contact dans leur foyer avec des personnes immunodéprimées seront également concernés par la vaccination, ainsi que les jeunes de 17 ans dans les trois mois qui précèdent leur 18e anniversaire.

Le vaccin utilisé sera le Pfizer/BioNTech, qui a été approuvé chez les plus de 12 ans par le régulateur britannique. 

Les contenus liés

Les articles à la une