Plus de résultats
En ce moment
Rabat : Clôture du programme "Amal" pour la protection des enfants et jeunes mi…
Migration

Rabat : Clôture du programme "Amal" pour la protection des enfants et jeunes migrants et réfugiés au Maroc

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Les activités du programme Amal pour la protection et l'autonomisation des enfants et jeunes migrants et réfugiés au Maroc ont été clôturées mercredi à Rabat.

Cette initiative, lancée en 2018 par l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), sous la coordination du Bureau du Coordonnateur Résident (BCR), a pour objectif d'appuyer les efforts déployés par le Maroc pour garantir un environnement favorisant l’épanouissement et l’autonomie des enfants et jeunes en situation de migration et des réfugiés, afin qu’ils soient en mesure de relever les différents défis auxquels ils font face.

La cérémonie de clôture a été l’occasion de faire le point sur les résultats réalisés par le programme, notamment l’accompagnement de 2.360 enfants et jeunes migrants et réfugiés dans leur scolarisation et formation professionnelle afin qu'ils puissent avoir accès plus tard à toutes les opportunités s’offrant à eux.

Ledit programme a également soutenu la sensibilisation de 600 personnes (partenaires institutionnels, conseils régionaux, forces de l’ordre, journalistes, société civile) sur les droits et la protection des enfants et jeunes migrants et réfugiés, pour que tous les acteurs concernés puissent mieux appréhender la complexité de leurs situations et répondre à leurs besoins spécifiques.

Le programme Amal a également appuyé la prise en compte des enfants en situation de migration dans les Dispositifs territoriaux intégrés de protection de l'enfance, déployés par le ministère de la Solidarité, du Développement Social, de l'Egalité et de la Famille, de même qu'il a favorisé la mise en place d'activités interculturelles ayant permis à plus de 1.000 enfants et jeunes en situation de migration, des réfugiés et des Marocains de tisser des liens d'amitié entre communautés, participant ainsi au renforcement de la cohésion sociale.

Dans une allocution de circonstance, la Coordonnatrice Résidente des Nations Unies au Maroc, Mme Sylvia Lopez-Ekra, a fait observer que le programme Amal représente une approche multidimensionnelle holistique de sécurité humaine, permettant à ces jeunes d’avoir accès à l’éducation et à la formation professionnelle pour qu’ils puissent déployer leur potentiel.

Pour sa part, le représentant du HCR au Maroc, François Reybet-Degat, a relevé que le programme Amal vise à intégrer les migrants et réfugiés, ajoutant que le programme intervient dans le sillage de la politique nationale de migration et d'asile lancée par SM le Roi Mohammed VI en 2013.

La représentante de l'UNICEF au Maroc, Mme Giovanna Barberis, a indiqué, de son côté, que le Fonds des Nations unies pour l'enfance a contribué à faciliter l'accès des enfants en situation de migration à la scolarisation et à la santé ainsi qu'au renforcement des systèmes de protection des ces catégories vulnérables.

Elle a en outre relevé que l'organisation onusienne participe à la recherche de solutions durables aux problèmes des enfants migrants, prenant en compte leurs intérêts et contribue au renforcement de leur accès aux services de base.

Afin d’illustrer les réalisations du programme Amal, la rencontre a été ponctuée par une série d'interventions et de témoignages de jeunes en situation de migration et de réfugiés qui ont fait part de leurs expériences et des acquis obtenus.
 

Les contenus liés

Les articles à la une