Plus de résultats
En ce moment
Port Dakhla Atlantique : Forte impulsion royale pour ce projet stratégique qui …
Dakhla

Port Dakhla Atlantique : Forte impulsion royale pour ce projet stratégique qui dynamisera l'économie de la région

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’Eau, a annoncé, ce mercredi dans un communiqué,  l’achèvement des études relatives à la réalisation au complexe portuaire Dakhla Atlantique et le lancement prochain des travaux.  Il s'agit d'un projet phare du modèle de développement des provinces de Dakhla-Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun dont SM le Roi Mohammed VI présidait, le 9 février 2016 à Dakhla, la cérémonie de lancement et de signature des contrats programmes y afférents.

Le modèle de développement des provinces du Sud a comme objectif premier d’assurer l'insertion définitive de ces provinces dans la Patrie unifiée, et de renforcer le rayonnement du Sahara comme centre économique et comme trait d'union entre le Maroc et son prolongement africain.

SM le Roi Mohammed VI avait insisté sur l'importance de ces aspects lors du discours commémorant le 45ème anniversaire de la Marche Verte, le 6 novembre 2020. “La façade atlantique Sud du Royaume, située face au Sahara marocain, constituera une interface maritime d’intégration économique et un foyer de rayonnement continental et international”, avait affirmé le Souverain. 

Le programme de développement de la région de Dakhla-Oued Eddahab en particulier porte sur la réalisation de sept programmes structurants ayant trait à la valorisation des produits de la pêche et au développement de l'aquaculture,  la construction d'une station de dessalement de l'eau de mer à des fins agricoles d'une capacité de 100.000 m3/jour, la création d'un pôle écotouristique, la protection des écosystèmes  ainsi que la réalisation du port «Dakhla Atlantique». 

Dans le détail, le port Dakhla Atlantique sera doté d’une conception évolutive et extensible. Il s’agit notamment de la réalisation d’un port en eaux profondes sur la façade Atlantique de la région de Dakhla Oued Eddahab, selon trois composantes : un port de commerce à une profondeur de -16 m/zéro hydrographique, un port dédié à la pêche côtière et hauturière, et un port dédié à l’industrie navale.

Ce port sera adossé à une zone industrialo-logistique de 1.650 hectares destinée à offrir des services industriels et logistiques de qualité.

 

Les contenus liés

Les articles à la une