Plus de résultats
En ce moment
Politique d’accueil des clients, communication,.. Comment Marrakech amorce la r…
Tourisme

Politique d’accueil des clients, communication,.. Comment Marrakech amorce la reprise de l’activité (Interview)

Yza Cherqi, MarrakechYza Cherqi, Marrakech

La reprise est imminente pour plusieurs établissements hôteliers de Marrakech. Après avoir fermé leurs portes suite à cette pandémie durant ces 8 derniers mois, certains hôtels sont à nouveau prêts à accueillir les touristes étrangers et nationaux et ce dans le plus grand respect des règles sanitaires. Quel bilan font les professionnels du tourisme de cette crise? Comment se fera ce retour à la normale? Lahcen Zelmat, président de la fédération nationale de l’industrie hôtelière répond aux questions de 2M.ma.

2M .ma. Plusieurs villes du Maroc notamment Marrakech, première destination touristique du royaume, ont été touchées par cette pandémie. Quel est le bilan que l’on peut faire des répercussions par cet arrêt total de l’activité touristique ?

Lahcen Zelmat. Le secteur du tourisme au Maroc est l’un des premiers secteurs touchés par les retombées négatives de la pandémie COVID-19. Cette situation a eu pour conséquence une crise inédite et jamais vécue auparavant. Marrakech, première destination touristique du Maroc a également subi de plein fouet, et d’une manière plus accentuée les conséquences de cette crise du fait que l’économie de cette ville est principalement basée sur le tourisme.

L’arrêt total de l’activité dans cette destination a été durement senti par toutes les branches d’activité liée au secteur : transport, artisanat, restauration… La même situation critique a concerné également les autres activités dépendant du tourisme dans les régions environnantes de la ville de Marrakech.

Le secteur est actuellement en plein redémarrage, plusieurs hôtels ont rouvert leurs portes et se disent prêts à accueillir les touristes. Quelles sont les différentes mesures et nouveautés adoptées par les opérateurs afin de marquer leur retour sur la scène touristique?

Effectivement, les établissements d'hébergement ne peuvent plus supporter davantage cette situation, après plus de sept mois d’arrêt total de l’activité en programmant de redémarrer vers la mi-octobre.

À cet effet, ils ont pris toutes les dispositions en engageant des investissements pour se conformer aux mesures sanitaires dictées par les autorités concernées. Toutefois et faute d’ouverture des frontières aériennes et des contraintes à la liberté de circulation Inter-villes, le client qu’il soit étranger ou marocain n’est pas au rendez-vous.

Hôteliers, agences de voyages et de transports, comment les différents opérateurs touristiques de la ville ocre comptent ils attirer à nouveau les touristes notamment étrangers ?

Les opérateurs du tourisme, tous métiers confondus n’attendent que la levée des contraintes pour accueillir leurs clients dans les meilleures conditions. Ils ont également investi dans des supports de communication afin de rassurer leurs clientèle et en l’invitant à venir nombreuse à Marrakech, qui est prête à les recevoir, en leur offrant les meilleurs tarifs et le meilleur accueil.

Les contenus liés

Les articles à la une