Plus de résultats
En ce moment
Pénurie de 900.000 sages-femmes dans le monde, déplore l'ONU
Santé

Pénurie de 900.000 sages-femmes dans le monde, déplore l'ONU

2M.ma2M.ma

"Le monde est actuellement confronté à une pénurie de 900.000 sages-femmes, ce qui représente un tiers de l'effectif mondial requis", souligne un rapport de l'ONU publié mercredi et qui réclame que cette profession soit mieux considérée et déclarée prioritaire.

A cause de ce manque, ce sont des millions de vies de femmes et de nouveaux-nés qui peuvent être perdues, alerte le document réalisé conjointement par l'agence des Nations unies pour la santé sexuelle et reproductive, l'OMS (Organisation mondiale de la santé) et la Confédération internationale des sages-femmes (ICM).

"La crise du Covid-19 n'a fait qu'exacerber le problème, les besoins de santé des femmes et des nouveau-nés étant éclipsés, les services de sages-femmes interrompus et les sages-femmes déployées dans d'autres services de santé", ajoute un communiqué de l'ONU sur ce rapport qui recense des informations concernant 194 pays.

La pénurie de sages-femmes "entraîne un terrible bilan mondial sous la forme de décès évitables", poursuit-il, en estimant qu'environ 4,3 millions de vies pourraient être sauvées par an si les effectifs requis de sages-femmes étaient au complet.

L'inégalité entre les sexes est un moteur non reconnu de cette pénurie massive, relève aussi le communiqué. Les femmes représentent 93% des sages-femmes et 89% des infirmières, selon l'ONU, qui regrette que les systèmes de santé ne donnent pas la priorité aux besoins de santé sexuelle et reproductive des femmes et des filles.

"Les gouvernements doivent donner la priorité au financement et au soutien des sages-femmes, et prendre des mesures concrètes pour inclure les sages-femmes dans la détermination des politiques de santé", réclame notamment le rapport.

Les contenus liés

Les articles à la une