Plus de résultats
En ce moment
ONU : 872 millions d'élèves toujours privés de classe à cause du Coronavirus
Enseignement

ONU : 872 millions d'élèves toujours privés de classe à cause du Coronavirus

2M.ma2M.ma

Neuf mois après le début de la pandémie du Covid-19, la moitié de la population étudiante mondiale ne peut toujours pas retourner en classe, a déploré l’Organisation des Nations-Unies.

« Au plus fort de la pandémie de COVID-19, les écoles ont fermé leurs portes dans 192 pays, renvoyant 1,6 milliard d'élèves chez eux. Aujourd'hui, 872 millions d'élèves dans 51 pays ne peuvent toujours pas retourner dans leurs classes », a déclaré la Directrice exécutive du Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF), Henrietta Fore.

Même si des millions d’enfants ont pu continuer à apprendre à distance, par le biais de l’Internet, de la télévision ou de la radio, au moins 463 millions ont été privés d’éducation parce qu’il n’existait pas d’option à distance, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNESCO et l’UNICEF.

Par conséquent, les trois agences spécialisées des Nations-Unies ont exhorté les gouvernements à faire de la réouverture des écoles une priorité et publié de nouvelles directives pour y arriver de façon sûre.

Pour l’ONU, si les enfants sont moins infectés par le virus, ils restent cependant tout autant impactés par ses conséquences, notamment socio-économiques.

Les enfants et les adolescents peuvent être infectés et en infecter d'autres personnes,  le virus peut les tuer mais ils ont toutefois une tendance à avoir une infection plus légère, précise l’organisation mondiale.

Ainsi, les données citées par les trois agences onusiennes montrent que moins de 10% des cas signalés et moins de 0,2% des décès concernent des personnes de moins de 20 ans.

 

Les contenus liés

Les articles à la une