Plus de résultats
En ce moment
OMS : l'immunité collective "est scientifiquement et éthiquement problématique"
Covid-19

OMS : l'immunité collective "est scientifiquement et éthiquement problématique"

2M.ma2M.ma

Le directeur général de l'Organisation mondiale, le Dr Tedros Ghebreyesus, a totalement réfuté l’hypothèse de “l’immunité collective”, qui pourrait résulter de l’infection et la guérison d’une grande partie de la population. 

Selon le patron de l’OMS, l'immunité collective ne peut se produire de manière saine que si une grande partie d'une communauté accède à la vaccination. Il a ainsi réfuté l’hypothèse selon laquelle la COVID-19 devrait être autorisée à se propager naturellement en l'absence de vaccin.

 Le Dr Ghebreyesus a estimé qu'une telle approche est "scientifiquement et éthiquement problématique", puisque beaucoup de personne risquent de ne pas survivre au virus."Laisser le Covid-19 circuler sans contrôle signifie donc permettre des infections, des souffrances et la mort inutiles", a-t-il souligné.

 Il a également fait savoir que celle-ci n’était pas une hypothèse envisageable puisque les effets à long terme du coronavirus, ainsi que la longévité de réponse immunitaire qui résulte de l’infection restent inconnus. "L'immunité collective est obtenue en protégeant les gens contre un virus, non en les exposant à celui-ci. (...) Jamais dans l'histoire de la santé publique l'immunité collective n'a été utilisée comme stratégie pour répondre à une épidémie, encore moins à une pandémie", explique Dr Tedros.

 

Les contenus liés

Les articles à la une