Plus de résultats
En ce moment
Omicron : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro
Brésil

Omicron : pas de fêtes du Nouvel An à Rio de Janeiro

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

La ville de Rio de Janeiro ne célébrera pas le Nouvel An avec les habituelles festivités en raison de l'arrivée au Brésil du nouveau variant Omicron, ont annoncé samedi les autorités municipales.

Cette décision fait craindre une possible annulation du célèbre carnaval, qui devrait se dérouler du 25 février au 1er mars, déjà annulé l'an dernier en raison de l'épidémie de Covid-19.

« Nous allons annuler la célébration officielle du Nouvel An », des festivités qui réunissent habituellement sur la plage de Copacabana, avec musique et feux d'artifice, quelque trois millions de personnes, a déclaré « avec tristesse » le maire de la ville, Eduardo Paes, sur Twitter.

 

 

Cela fait plusieurs semaines que le maire de la ville fait dépendre l'organisation du carnaval de la situation épidémiologique, qui s'est nettement améliorée grâce à la vaccination (63% des 213 millions de Brésiliens sont complètement vaccinés).

En attendant, les écoles de samba de Rio poursuivent les répétitions et la confection de milliers de costumes, masques et chars de carnaval qui n'avaient pas pu sortir l'an dernier à cause du Covid-19.

Pour l'instant, le Brésil compte six cas confirmés de personnes contaminées par le variant Omicron, deux à Brasilia, un à Porto Alegre et trois à Sao Paulo, qui a également annulé vendredi ses célébrations de Nouvel An. Le Brésil déplore plus de 615.000 morts liées au Covid-19 depuis le début de la pandémie, ce qui en fait officiellement le deuxième pays le plus endeuillé du monde derrière les Etats-Unis.
 

Les contenus liés

Les articles à la une