Plus de résultats
En ce moment
Nasa : découverte d’un océan d’eau liquide de 40 km de profondeur découvert sou…
Sciences et Technologies

Nasa : découverte d’un océan d’eau liquide de 40 km de profondeur découvert sous la surface de Cérès

NASA
2m.ma2m.ma

Une découverte importante! Trois études ont récemment confirmé la présence d’un océan d’eau salée à l’état liquide sous la surface de Cérès, plus petite planète connue du Système solaire. Une révélation démontrant que l’eau y est plus répandue qu’on ne le pensait jusqu’alors.

Le vaisseau spatial Dawn de la NASA a offert aux scientifiques des vues rapprochées extraordinaires de la planète naine Ceres, qui se trouve dans la principale ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. 

Cette planète était un mystère pour les scientifiques, à cause des mystérieuses lumières qui émanaient d’elle. Aujourd’hui, grâce au vaisseau spatial qui s’est approché à moins de 35 kilomètres de la planète, ils ont découvert que les zones lumineuses étaient des dépôts constitués principalement de carbonate de sodium (un composé de sodium, de carbone et d’oxygène). Ils supposent que ce dépôt provenait d’un liquide qui s’est évaporé sur la surface laissant derrière lui cette croûte de sel hautement réfléchissante, mais ils n’avaient pas encore déterminé la provenance du liquide évaporé.

En analysant les nouvelles données collectées, les scientifiques de Dawn ont conclu que le liquide provenait d’un réservoir profond de saumure ou d’eau enrichie en sel. En étudiant la gravité de Cérès, les scientifiques ont pu déterminer que le réservoir de saumure est à une profondeur d’environ 40 kilomètres et fait des centaines de kilomètres de large.

Cérès ne bénéficie pas d’un système solaire externe. Mais la nouvelle recherche, qui se concentre sur le cratère Occator de Ceres de 92 kilomètres de large, qui concentre les zones lumineuses les plus étendues, confirme que Cérès est un monde riche en eau.

« Dawn a accompli bien plus que ce que nous espérions en se lançant dans son extraordinaire expédition extraterrestre », a déclaré le directeur de mission Marc Rayman du Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une