Plus de résultats
En ce moment
Mondial 2021 de Futsal/ 1/4 de finale : Le Maroc éliminé avec les honneurs deva…
Futsal

Mondial 2021 de Futsal/ 1/4 de finale : Le Maroc éliminé avec les honneurs devant le Brésil (1-0)

Le rideau est tombé sur l'une des plus belles épopées du Futsal marocain. Au bout d'un duel électrique, la sélection nationale de la discipline s'est inclinée, sans démériter, devant son homologue brésilienne (1-0), dimanche 26 septembre à Vilnius Arena, lors des quarts de finale du Mondial 2021 en cours actuellement en Lituanie.

Après une entrée prudente en la matière des deux formations, la Sélecao a imposé graduellement son rythme. Pourtant, la première action dangereuse du match a porté la signature de Youssef Jouad, dont un coup de canon s'est écrasé sur le montant droit du portier brésilien Guitta. 

La riposte des brésiliens ne s'est pas faite attendre à travers un enchainement d'occasions offensives, dont un tir passé légèrement au-dessus de la transversale marocaine (8e), puis deux tirs puissants contrés par Reda Khiyari.

En dépit de son implication exemplaire sur les phases défensives, la sélection nationale a finit par céder à la 12e minute sur un coup franc transformé par le capitaine de la Sélecao, Rodrigo. 

Les Lions de l'Atlas ne se sont pas sentis découragés par ce but, loin de là. Preuve en est que 12 des 14 tentatives marocaines réalisées lors de la première période ont été effectuées après ce but. Ils sont repartis à l'assaut, mais leurs efforts se heurtaient à un véritable mur défensif. De plus, ils ont laissé des espaces à l'arrière qui ont failli leur coûter cher par moments, pour ne citer que le ballon dégagé par Bilal Bakkali sur la trajectoire des filets marocains après une sortie du portier Khiyari pour renforcer l'attaque (19e).

Après un pressing intense des brésiliens au début de la secondes période (3 tirs en 3 minutes), la volonté marocaine de revenir dans le match a repris le dessus. S'en sont suivies des séquences de jeu frénétiques de part et d'autre, au point que l'issue du match était restée incertaine jusqu'au buzzer final. 

Le Maroc quitte ainsi la compétition après un parcours remarquable, fruit en particulier d'une stabilité hors-normes à la tête de la barre technique. En effet, le sélectionneur national Hicham Dguig, à son poste depuis 2010, est le seul entraineur à avoir participé à 3 éditions successives de la Coupe du Monde, qui plus est  avec la même sélection. Cette fois, la barre était haute devant le Brésil, 2e mondial et quintuple champion du monde, mais au yeux des Marocains et des férus de futsal dans le globe, le Maroc a déjà gagné sa Coupe du Monde.

Les contenus liés

Les articles à la une