Plus de résultats
En ce moment
Maroc: Signature du Pacte pour la relance économique et l'emploi et du Contrat-…
Tourisme

Maroc: Signature du Pacte pour la relance économique et l'emploi et du Contrat-programme sur le tourisme

DR
2M.ma2M.ma
Modifié le

Le Pacte pour la relance économique et l'emploi et le Contrat-programme sur la relance du secteur touristique ont été signés, jeudi à Rabat, en marge de la 9ème réunion du Comité de veille économique (CVE).
Paraphé par le ministre de l'économie, des finances et de la réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, les présidents de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, et du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), Othman Benjelloun, ce Pacte pour la relance économique et l'emploi comprend des mesures transverses tout en tenant compte des spécificités sectorielles.

S'exprimant à cette occasion, M. Benchaâboun a indiqué la 9ème réunion du CVE a été l’occasion de se pencher sur l'évolution des agrégats macroéconomiques et sur la situation économique de plusieurs secteurs, et également de procéder à la signature du Pacte pour la relance économique et l'emploi, conformément aux Hautes Orientations Royales.

Ce pacte formalise l’engagement commun et partagé par l’Etat et le secteur privé, représenté par la CGEM et le GPBM, a-t-il dit, notant qu’il s’assigne pour objectifs de relancer la dynamique économique et d'accélérer le processus de formalisation de l’économie.

Il s'agit également de sauvegarder la promotion de l’emploi, préserver la santé des travailleurs et promouvoir la bonne gouvernance, a-t-il ajouté.

De son côté, M. Alj a indiqué que le Pacte pour la relance économique et l’emploi est le gage d’un partage de responsabilité pour une relance économique effective, durable et inclusive, relevant que ce contrat public-privé vient définir les engagements respectifs de l'ensemble des parties prenantes pour réussir ce tournant historique.

Il a rappelé, à cette occasion, les engagements des chefs d’entreprise à protéger la santé de leurs salariés, préserver leurs sources de revenu, investir et créer de l’emploi, ainsi que contribuer activement et en toute citoyenneté au développement du pays.

Tourisme: une feuille de route sectorielle 2020-2022

Pour sa part, le contrat-programme sur la relance du secteur touristique se veut une feuille de route sectorielle pour la période 2020-2022, en vue de garantir le soutien et la relance de ce secteur.

Conformément aux Hautes Orientations Royales à l’occasion du discours du trône du 29 Juillet, dans lequel SM le Roi a insisté sur la nécessité « d’initier un plan ambitieux de relance économique pour permettre aux secteurs productifs de se remettre d’aplomb, d’accroître leur capacité à créer des emplois et à préserver les sources de revenu », ce contrat programme a ainsi été signé pour le soutien et la relance du secteur du tourisme.

Pour faire face à cette crise inédite, l’ensemble des acteurs publics et privés ont conjugué leurs efforts afin d’élaborer le présent contrat programme qui regroupe des mesures ambitieuses et à la hauteur des enjeux et des défis auxquels est confronté le secteur touristique, conçues autour de 3 idées fondamentales, à savoir :

-Le maintien des emplois et la préservation du tissu économique

-La stimulation de la demande

-La transformation structurelle du secteur

Le contrat programme, qui couvre la période 2020-2022, comprend 21 mesures qui permettront au secteur de :

-Préserver le tissu économique ;

-Maintenir les emplois et les revenus des employés ;

-Garantir l’accès à la couverture sociale pour l’ensemble des acteurs du secteur ;

-Réduire le poids de l’informel ;

-Soutenir économiquement et financièrement le secteur pour la relance ;

-Stimuler l’investissement et la transformation de l’outil de production ;

-Renforcer la résilience et faciliter la reprise d’activité ;

-Poser les bases d’une transformation durable du tourisme au Maroc.

Ce contrat programme vise à contractualiser les engagements réciproques du secteur public et du secteur privé.

Le contrat programme est conclu entre, d’une part l’Etat représenté par :

-Le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration ;

-Le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale ;

-Le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle.

Et d’autre part, le secteur privé, représenté par :

-La Confédération Nationale du Tourisme ;

-Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc.

Les contenus liés

Les articles à la une