Plus de résultats
En ce moment
L’UM6P représente l’innovation technologique « Made in Morocco » à la 5ème édit…
Sciences et Technologies

L’UM6P représente l’innovation technologique « Made in Morocco » à la 5ème édition « Viva Technology »

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) à Benguérir, en partenariat avec le Groupe OCP, représente l’innovation technologique « Made in Morocco » à la 5ème édition « Viva Technology » (VivaTech), le plus grand salon de technologie en Europe qui se déroule du 16 au 19 juin courant, sous un format hybride.

Les startups et solutions innovantes issues de l’écosystème de l’UM6P-OCP seront présentes en virtuel tout au long des quatre jours afin de promouvoir leurs produits, solutions ou services sous un stand virtuel porté par l’UM6P auprès de startups, licornes et investisseurs du monde entier, indique un communiqué de cet établissement d’enseignement supérieur.

 

 


A cet effet, le Stand marocain UM6P met en lumière, depuis le début de l’événement, une sélection d’innovations issues de son écosystème axé autour de la recherche appliquée, l’innovation et l’entrepreneuriat et animera un Workshop lors du troisième jour.

 

 

 

 


L’UM6P, précise la même source, est présent à cette édition en sa qualité de catalyseur d’entrepreneuriat et d’innovation axé autour de la recherche appliquée made in Morocco en réponse aux problématiques du Continent, faisant savoir que les startups retenues, dans leur ensemble, sont issues des programmes d’accompagnement et de financement de l’UM6P (Plug&Play, Impulse, UM6P Ventures).

La présence de l’UM6P lors de cette édition émane également de sa volonté à s’ouvrir vers l’Europe, et présenter ses infrastructures, ses ressources et son agenda de recherche et ses partenariats mondiaux au profit de synergies européennes en transfert technologique et en entrepreneuriat, conclut le communiqué.

Ainsi, au niveau de la recherche appliquée, deux solutions accompagnées par des laboratoires "Recherche et Développement" de l’UM6P ont été sélectionnées avec la volonté de traduire le retour sur expérience de l’université et sa participation active à l’effort national pour le développement de solutions contre le SARS-CoV (Covid-19), à travers, entre autres, la mise en place de plusieurs solutions de technologie de rupture "Made in Morocco" présentes lors de cette cinquième édition.

Il s’agit entre autres, de "Nafas", premier respirateur de réanimation et de soins intensifs, prototype présenté en juin 2020 au siège du Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique, et fruit d’un travail commun entre plusieurs départements R&D de l’UM6P, ainsi que "Spectro", dispositif pour le dépistage en temps réel et sans réactifs des patients négatifs au Covid-19 porté par la Fondation MAScIR, institution de recherche et développement relevant de l’UM6P, lit-on dans le communiqué.

 

 

 Au niveau du Groupe OCP, deux solutions innovantes ont été mises en avant à Viva Tech. Le Digital Innovation Lab (DIL) du Groupe OCP, en collaboration avec les équipes métiers, a accompagné le prototypage et le test de solutions technologiques développées par des start-ups, explique la même source, notant que deux innovations phares sont présentées à Viva Tech à savoir : "La conduite en faible visibilité", une innovation qui a été testée au niveau de la mine expérimentale et a démontré des gains en temps et en productivité considérables.

Il s’agit aussi de "l'inspection des cales de navires avec l’utilisation de drones", une innovation qui a été une première africaine et qui a permis l’optimisation des opérations de transbordement maritime à Jorf Lasfar.

Développée par la start-up Drone Reveal, la solution a permis aux équipes de Jorf Lasfar d’inspecter les cales de plus de 100 navires vraquiers, un vrai challenge technique au niveau mondial.

En raison du contexte pandémique, les opérations ont pu éliminer totalement le contact physique entre l’équipage et les équipes d’inspection et de surveillance, en respectant les consignes sanitaires.

Cette opération a aussi permis la réduction de l’impact des navires non prêts au chargement par l’inspection avant leur accostage, l’élimination des risques liés à l’accès aux cales et la pénibilité de l’inspection et l’optimisation du taux d’occupation des quais.

Sur plus de 200 projets innovants incubés au sein de Startgate, startup campus de l’UM6P, 13 startups innovantes ont été retenues pour participer à cette édition sur la base de critères de scalabilité et impact sociétal et durable ouvert sur l’Afrique et sur l’international, explique l'UM6P, notant que son écosystème met également en avant quatre startups issues respectivement du Nigéria, de la Tunisie, du Sénégal et des USA : Foodlocker (Agritech, deeplearning), Enova Robotics, Weego (Transports - sénégalo-marocaine) et Strayos (Mining Tech- startup).

Au niveau des étudiants/lauréats entrepreneurs UM6P, "Aerodrive Engineering Services", une start-up initiée par un lauréat entrepreneur de l’Emines School of Industrial Management dans la continuité de ses activités parascolaires robotiques (Club E-Tech).

Aérodrive assure, entre autres, des interventions par drones en cartographie 2D et 3D au profit d’acteurs de référence dans divers secteurs : énergie, agriculture, BTP etc,… via la mise à disposition de drones sur leurs efforts liés à la R&D et la transformation digitale.

Primée au IENA en Allemagne et en Bixpo en Corée du Sud, "SensThings", startup deeptech spinoff de l'UM6P Ventures développe des solutions en ligne de diagnostic précoce des machines et engins industriels.

"SensThings", rappelle-t-on, est aujourd’hui détentrice d'une licence d'exploitation de technologies brevetées par les laboratoires "Digital4Research" (D4R) et Innovation Lab for Operations (ILO) de l'UM6P.

 

 


 

Les contenus liés

Les articles à la une