Plus de résultats
En ce moment
L'UEMF et l'AFD scellent un partenariat pour la création d'un pôle AgriTech à F…
Industrie

L'UEMF et l'AFD scellent un partenariat pour la création d'un pôle AgriTech à Fès-Meknès

2M.ma2M.ma
Modifié le

L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Université EuroMed de Fès ont conclu, jeudi à Fès, une convention de financement pour la conception et la mise en place d’un Pôle AgriTech au niveau dela région Fès-Meknès.

Doté d’un montant de 16,3 Millions de dirhams environ 1,5 millions d’euros, cet accord destiné à encourager l’entreprenariat innovant en matière d’AgriTech, a été signé par le directeur de l’AFD au Maroc, Mihoub Mezouaghi et le président de l’Université Euromed de Fès, Mostapha Bousmina.

En vertu de cette convention, l’AFD met à disposition de l’UEMF une subvention d’un montant de 16,3 Millions de DH, destiné à la conception et à l’implantation de ce projet au sein de l'Éco-campus de l'université.

 Cet accord s’inscrit dans le cadre du projet « Tamkin Li Tanmia », visant à favoriser les acteurs locaux pour un développement durable et inclusif, décliné dans deux territoires: la province de Rhamna et la région de Fès-Meknès.



Au niveau de la région de Fès-Meknès, ce projet pilote vise à accompagner la montée en gamme de la filière agro-industrielle, à travers l’appui aux entrepreneurs, la promotion de la recherche et développement et l’adaptation du tissu agricole local aux normes internationales.

« La région de Fès-Meknès illustre le dynamisme de la coopération entre le Maroc et la France, et je me réjouis de ce nouveau partenariat, avec l’Agence Française de Développement, qui permettra de partager nos expériences et nos expertises en matière d’innovation dans le secteur de l’Agritech » , a indiqué, à cette occasion, l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le GAL.

Le Président de l’Université de l’Euromed de Fès a souligné que cette convention de partenariat s’inscrit dans un projet local structurant, qui « illustre notre volonté d’ancrer notre université dans son écosystème agricole et industriel local ».

Il sera développé dans un premier temps sous forme de « Pôle de Compétence Territorial » rassemblant des acteurs privés, publics et associatifs et créant une dynamique collective autour du développement de l’innovation et de l’entrepreneuriat Agritech.

Les contenus liés

Les articles à la une