Plus de résultats
En ce moment
Les recommandations de l'UNICEF pour se faire vacciner en toute sécurité
Vaccination anti COVID-19

Les recommandations de l'UNICEF pour se faire vacciner en toute sécurité

2M.ma2M.ma

Pour aider et encourager les personnes à se faire vacciner contre la COVID-19 en toute sécurité, ainsi que pour garantir un accès aux bonnes informations concernant les vaccins, l'UNICEF livre ses recommandations et ses conseils pour avant, pendant et après la vaccination. En voici l'essentiel.

Avant la vaccination :

Se renseigner :  Il y a beaucoup de fausses informations en ligne sur les vaccins. Il est donc important de s’informer auprès de sources fiables comme les organes de l'OMS ou les autorités sanitaires du pays. À l’heure actuelle, il n'y a que les personnes ayant eu par le passé d’importantes réactions allergiques à un ou plusieurs des ingrédients présents dans un vaccin contre la COVID-19 et celles actuellement malades ou présentant des symptômes de la COVID-19, qui ne peuvent pas se faire vacciner dans l'immédiat. 

Il est également primordial de signaler à son médecin si l'on a déjà eu une importante réaction allergique à un vaccin, quel qu’il soit,

 Avant de se faire vacciner, l'UNICEF recommande de dormir suffisamment la nuit précédente et de bien s'hydrater. 

Pendant le rendez-vous de vaccination : 

En plus de respecter les gestes barrières et précautions nécessaires au sein du centre de vaccination, l'UNICEF insiste sur l'importance de signaler au professionnel de santé  chargé de vacciner de toute condition qui pourrait nécessiter des précautions, comme une  grossesse ou un système immunitaire compromis.

Ensuite, il faut conserver le document qui vous sera remis, qui atteste la vaccination, le type de vaccin, son lieu et sa date, au cas où vous en auriez besoin à l’avenir.

Après la vaccination :

Même s'il est rare d'avoir des effets secondaires graves immédiatement après la vaccination, le protocole sanitaire en vigueur préconise de rester en observation pendant 15 minutes, et d'avertir le personnel de santé disponible de toute sensation indésirable.

Une fois rentrés, il faudra s'attendre à quelques effets secondaires bénins, signale l'UNICEF. L'acquisition de l’immunité peut se faire normalement sans entraîner d’effets secondaires, il est aussi courant d’avoir quelques effets secondaires légers ou modérés qui disparaissent tout seuls après quelques jours, précise-t-on.

Ces effets secondaires sont : une douleur au bras au site d’injection, une légère fièvre, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires des frissons, de la diarrhée. 

Si un ou plusieurs de ces symptômes durent plus que quelques jours ou si l'on fait une réaction plus importante, il faut contacter immédiatement son prestataire de soins de santé.

Et le plus important reste de continuer à se protéger. Il reste encore à déterminer si une personne vaccinée peut malgré tout transmettre le virus, même sans présenter de symptômes. Il est donc important de continuer à respecter les précautions de sécurité pour se protéger et protéger les autres.

Les contenus liés

Les articles à la une