Plus de résultats
En ce moment
Les aides médicales marocaines, une démonstration du "Soft Power" du Royaume en…
Solidarité

Les aides médicales marocaines, une démonstration du "Soft Power" du Royaume en Afrique (analyste rwandais)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Les aides médicales envoyées par le Maroc à de nombreux pays africains, sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, représentent une démonstration du "Soft Power" du Royaume en Afrique, a souligné lundi 29 juin le directeur exécutif du Centre rwandais des priorités économiques et politiques (CEPP), Alexis Nkurunziza.

"La politique étrangère du Maroc, de tous temps, accorde une importance primordiale à la solidarité et à la coopération interafricaine. L’envoi d’aide médicale à plusieurs pays appartenant à toutes les sous-régions du continent est une démonstration du Soft Power du Royaume qui se manifeste jour après jour", a déclaré à la MAP le politologue et analyste rwandais.

Cette initiative royale, poursuit M. Nkurunziza, vient consolider la coopération Sud-Sud prônée par le Maroc et accompagner les pays bénéficiaires dans leurs efforts de gestion de la pandémie du nouveau coronavirus.

"Ce geste de fraternité est également une manifestation concrète de la solidarité régionale, devenue incontournable pour faire face à l’épidémie du Covid-19", a dit le politologue, faisant remarquer dans ce sens que de nombreux pays africains ne disposent pas d’un système de Santé efficace pour endiguer la pandémie.

Selon l’analyste, l’initiative du Royaume s’inscrit aussi dans la logique de l'intégration régionale et de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) lancée lors de la 18è session extraordinaire du Sommet de l'Union Africaine, qui s'est tenu à Kigali, le 21 mars 2018.

Pour rappel, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait donné Ses Très Hautes Instructions pour l’acheminement d’aides médicales à plusieurs pays africains frères. Cette action de solidarité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative lancée par le Souverain, le 13 avril 2020, en tant que démarche pragmatique et orientée vers l’action, destinée aux pays africains frères, permettant un partage d’expériences et de bonnes pratiques et visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner leurs efforts dans les différentes phases de gestion de la pandémie de coronavirus.
 

Les contenus liés

Les articles à la une