Plus de résultats
En ce moment
Covid-19

Leila Farah Mokaddem, représentante de la BAD au Maroc, détaille les objectifs de l'appui en faveur de Rabat(Vidéo)

2M.ma2M.ma
Modifié le

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, mercredi à Abidjan, un financement de 264 millions d'euros en faveur du Maroc dans le cadre de son programme d’appui à la réponse de Covid-19 (PARC-19). Leila Farah Mokaddem, la responsable-pays de la Banque africaine de développement pour le Maroc,détaille les objectifs de cet appui. 

 

Selon la responsable, ce financement vise dans un premier temps de protéger la population, en limitant la propagation du virus et à améliorer davantage l’efficacité de la réponse sanitaire des autorités. L'appui contribuera donc à l’augmentation du nombre de centres hospitaliers habilités à réaliser des dépistages virologiques. 

Deuxième objectif étant de contribuer à préserver le pouvoir d’achat des Marocains. Dans cette perspective, le programme appuiera les mesures publiques de soutien financier, dont bénéficient les employés des secteurs formel et informel en période de confinement. Il appuiera également les efforts du gouvernement pour soutenir 4,3 millions de ménages du secteur informel ainsi que 800.000 salariés affiliés à la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), selon un communiqué de la BAD publié ce mercredi matin. 

« Ce nouveau programme permettra de redonner au pays des marges de manœuvre budgétaire, de préserver les conditions de la croissance, d’appuyer les TPME et d’aider les populations les plus fragiles », s’est félicitée Leila Farah Mokaddem, citée par le communiqué.


 

Les contenus liés

Les articles à la une