Plus de résultats
En ce moment
Le Portugal s'apprête à accueillir les touristes et supporters britanniques
Voyages

Le Portugal s'apprête à accueillir les touristes et supporters britanniques

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

Des centaines de vacanciers britanniques sont attendus dès lundi au Portugal pour profiter de la levée des restrictions aux voyages accordée par Lisbonne à son premier marché touristique, une aubaine pour une filière sinistrée par la pandémie de Covid-19.

La décision, annoncée vendredi par le gouvernement portugais, permettra aussi aux supporters anglais d'assister le 29 mai à la finale de Ligue des champions entre Manchester City et Chelsea, délocalisée la veille à Porto (nord).

« Dès lundi, on attend une trentaine de vols dont plus de la moitié à Faro », principale ville de la région touristique de l'Algarve (sud), a déclaré à l'AFP la secrétaire d'Etat au Tourisme, Rita Mendes.

« C'est un marché très important pour le Portugal », qui a accueilli en 2019 plus de deux millions de Britanniques, a-t-elle souligné.

Depuis que Londres a annoncé la semaine dernière que le Portugal figurait dans la « liste verte » de 12 pays où ses ressortissants pourront se rendre à partir de lundi sans devoir rester en quarantaine à leur retour, les réservations vers le pays ibérique ont bondi de 182%, selon le voyagiste TUI, numéro un mondial du tourisme.

Les liaisons avec le Royaume-Uni avaient été suspendues en janvier pour freiner la propagation du coronavirus avant d'être rétablies à la mi-avril, mais uniquement pour les déplacements jugés « essentiels ».

Le Portugal, frappé au début de l'année par une violente vague de Covid-19, qui a saturé les hôpitaux et conduit à un confinement général de deux mois, entend gérer l'afflux de touristes sans compromettre les progrès réalisés sur le front sanitaire.

« Les Britanniques devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant l'embarquement, même s'ils ont été vaccinés », a expliqué la secrétaire d'Etat au Tourisme.

« Ils devront respecter toutes les règles de distanciation sanitaire. Nous serons très attentifs à cela! », a prévenu Mme Mendes, dont le pays est entré début mai dans la dernière phase d'un déconfinement graduel entamé à la mi-mars.

Actuellement, le Portugal et le Royaume-Uni affichent un taux d'incidence parmi les plus bas d'Europe, avec environ 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours.

L'assouplissement des restrictions aux déplacements était également très attendu par les quelque 12.000 fans de foot qui pourront assister à la finale de Ligue des champions qui devait se jouer à Istanbul, mais a été déplacée en raison des fortes limitations aux voyages entre le Royaume-Uni et la Turquie.

Ces supporters devront toutefois respecter un protocole sanitaire strict, puisqu'ils ne pourront pas avoir de contact avec la population locale et leur séjour ne pourra pas dépasser 24 heures, avait précisé jeudi le gouvernement portugais.

D'ici lundi, le gouvernement devra également décider de prolonger ou pas l'ensemble des restrictions aux voyages qui seront en vigueur pendant les deux semaines à venir.

Pour l'heure, le Portugal interdit les déplacements « non essentiels » aux pays qui affichent un taux d'incidence supérieur à 150 cas pour 100.000 habitants, ce qui inclut encore l'Espagne, l'Allemagne ou l'Italie.

Les voyageurs originaires de pays ayant une incidence supérieure à 500 cas pour 100.000 habitants doivent de surcroît observer une quarantaine de 14 jours.
 

Les contenus liés

Les articles à la une