Plus de résultats
En ce moment
Le Maroc présente des candidatures pour occuper des postes de commissaires de l…
Union Africaine

Le Maroc présente des candidatures pour occuper des postes de commissaires de l'UA

2M.ma2M.ma
Modifié le

Le prochain sommet de l’Union africaine (UA) de 2021 connaîtra un renouvellement partiel ou total des huit commissaires de la Commission de l’Organisation continentale. 2M.ma a appris de source diplomatique que le Maroc a présenté des candidatures pour occuper des postes de commissaires de l’UA.


Ainsi le Maroc propose M. Hassan Abouyoub, actuel ambassadeur du Maroc en Roumanie, ancien ministre du commerce extérieur, de l'agriculture, et du tourisme et ex-ambassadeur en Italie, en Arabie Saoudite et en France, pour le poste de Commissaire aux Affaires politiques, paix et sécurité de l'UA. Le poste de commissaire à la paix et sécurité (CPS) est occupé, depuis la création de cet organe en 2004, par l'Algérie (Said Djennit de 2004 à 2008, Ramtane Laamamra de 2008 à 2013 et Smail Chergui de 2013 à ce jour).


A noter que le mandat de Chergui, en poste depuis le 12 octobre 2013, expirera le 31 janvier 2021. Il ne peut donc briguer un troisième mandat, conformément aux statuts de la Commission de l’Union africaine (UA). Les commissaires sont élus par le Conseil exécutif de l’UA et nommés par la Conférence (des chefs d’Etat, ndlr) pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois, lit-on dans un document de l’organisation continentale.


Le Royaume a aussi présenté les candidatures de Mohamed Sadiki, actuel secrétaire général du ministère de l'agriculture, pour remplir le poste de Commissaire à l'agriculture, développement rural, économie bleue et développement durable, et de Mme Nezha Hayat, actuelle présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour le poste de Commissaire aux développement économique, commerce, industrie et mines. 

Mme Latifa Laabida, ex-ministre et l'actuelle secrétaire générale de la Fondation Lalla Salma de prévention et de traitement des cancers, est proposée pour le poste de Commissaire à l'Educattion, science, technologie et innovation, et M. Abderrahman Maaroufi, Directeur de l'institut Pasteur est proposé pour le poste de Commissaire aux affaires humanitaires et développement social.  

La Commission de l’Union africaine (CUA) est le secrétariat de l’UA et assure les activités quotidiennes de l’Union. En novembre 2018, dans le cadre des réformes institutionnelles, la Conférence des Chefs d’Etat a décidé qu’à partir de 2021, la Commission sera composée de huit membres, à savoir le président, le vice-président et six commissaires, et a demandé à la Commission d’harmoniser tous les instruments juridiques pertinents (Ext/Assembly/AU/Dec.1(XI)). La Conférence a également décidé de renforcer la transparence et la méritocratie du processus de sélection, et que le nouveau processus entrera en vigueur à la fin du mandat en cours de la Commission, en 2021.

Rappelons que le Maroc n'occupe aucun poste de responsabilité au sein de l'organisation continentale depuis son retour à l'UA en 2017.

Les contenus liés

Les articles à la une