Plus de résultats
En ce moment
Un Comité ministériel arabe chargé de s'activer pour stopper les politiques isr…
Palestine

Un Comité ministériel arabe chargé de s'activer pour stopper les politiques israéliennes illégales à Al Qods

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP
Modifié le

Les ministres arabes des affaires étrangères ont décidé de la formation d'un comité ministériel arabe, composée du Maroc, de la Palestine, de la Jordanie, de l'Egypte, de l'Arabie saoudite et du Qatar et chargé de s'activer à l'international pour inciter les membres permanents du Conseil de sécurité et autres pays influents, à prendre des actions concrètes pour stopper les politiques et mesures israéliennes illégales dans la ville d'Al Qods occupée.

Le Comité qui comprend aussi la présidence du sommet arabe, le pays arabe membre du Conseil de sécurité et le secrétaire général de la Ligue arabe, soumettra un rapport sur ses activités au conseil de la Ligue lors d'une session extraordinaire qui sera tenue à cet effet.

Dans une résolution sanctionnant les travaux de leur réunion d'urgence, tenue mardi par visioconférence, les ministres arabes ont appelé la Cour pénale internationale à aller de l'avant dans son enquête sur les crimes de guerre et contre l'humanité commis par Israël à l'encontre du peuple palestinien désarmé, notamment l'expulsion forcée des Palestiniens de leurs domiciles dans le quartier Cheikh Jarah et dans d'autres zones et quartiers palestiniens occupés.

Ils ont appelé la Cour pénale à ériger cette question au rang des priorités et à mobiliser toutes les ressources matérielles et humaines nécessaire pour mener à bien cette enquête.

La résolution a souligné aussi que la partie arabe est déterminée à prendre toutes les mesures nécessaires à tous les niveaux, y compris d'intenses actions diplomatiques, pour protéger la ville d'Al Qods et défendre ses sacralités aussi bien musulmanes que chrétiennes ainsi que pour soutenir les droits politiques, sociaux, économiques et humaines de la population de la ville sainte.

Elle a appelé le parlement arabe à entreprendre une action urgente avec les parlements des pays influents pour atteindre cet objectif.

La résolution a, en outre, chargé les missions de la ligue des Etats arabes et les groupes d'ambassadeurs arabes à amorcer un effort diplomatique intense pour transmettre le contenu de cette résolution aux capitales des pays influents à travers le monde. De même qu'elle a chargé le groupe arabe au sein des Nations unies à New York d'entamer les consultations et les mesures avec le président du Conseil de sécurité et celui de l'Assemblée générale, y compris l'option de tenir la 10è session extraordinaire d'urgence relative aux actions israéliennes illégales dans la ville d'Al Qods Est occupée et le reste du territoire palestinien occupé.

La réunion a décidé de charger le groupe arabe à Genève et à Paris d'entamer les consultations et les mesures requises au sein du Conseil des droits de l'Homme et de l'Unesco pour mettre un terme aux violations et aux politiques israéliennes systématiques dans la ville d'Al Qods occupée.
 

 

Les contenus liés

Les articles à la une