Plus de résultats
En ce moment
Le Maroc assurera la présidence de la Maison méditerranéenne du climat
Ecologie

Le Maroc assurera la présidence de la Maison méditerranéenne du climat

2M.ma2M.ma

Portée par le Conseil régional Tanger Tétouan El Hoceima, avec le soutien de la Lettre Royale du 18 juillet 2016 dans le cadre de la MedCOP Climat de Tanger, la "Maison Méditerranéenne du Climat" a vu sa première réunion se tenir ce jeudi à Tanger. Cette rencontre organisée par le haut niveau de gouvernance de la MMC, a vu la désignation du Maroc à la présidence de la Maison.

Le Maroc assurera la présidence de la Maison méditerranéenne du climat (MMC). L'annonce a été faite ce jeudi lors de la 1ère réunion à Tanger, du Comité d’orientation stratégique de la Maison, et ce, à la veille des premières Rencontres annuelles, organisées sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI.

Dans un communiqué rendu public à l'occasion, la région indique que le Maroc assurera la présidence de cette Maison, qui se veut un espace de consultation, de délibération et de consensus sur les moyens de relever les défis climatiques entre tous les acteurs non étatiques, les investisseurs, les consommateurs et les contributeurs du monde éducatif, ainsi que les acteurs gouvernementaux. 

Les cinq piliers d’action qui fonderont l’action de la Maison ont été validés par la même occasion par le Comité de la MMC. Ceux-ci porteront sur le financement des projets, le renforcement des capacités, l’acceptabilité et le changement des comportements, l’innovation et les technologies et l’impulsion d’une alliance entre les acteurs des pays du porteur méditerranéen.

Fruit du succès réalisé par la MedCOP Climat, tenue en juillet 2016 à Tanger, les Premières rencontres de la MMC, permettront de renforcer et de consolider le débat et l’échange entre les participants de nombreux pays de la Méditerranée, autour des cinq piliers d’action de la Maison, à travers des débats sur des thématiques clés, les grandes questions sociales et sociétales et la mise en œuvre des objectifs mondiaux du développement durable, ainsi que sur la jeunesse méditerranéenne et le climat.

Et de noter que 25 membres du Comité d’orientation stratégique, ont pris part à cette réunion, dont des présidents de régions et de gouvernements locaux de tout le pourtour méditerranéen, des représentants de grandes institutions internationales et des bailleurs de fonds.

Les contenus liés

Les articles à la une