Plus de résultats
En ce moment
La première édition des CRI Open Days, "un échange nécessaire" entre les CRI et…
Investissement

La première édition des CRI Open Days, "un échange nécessaire" entre les CRI et les investisseurs privés ou publics

2M.ma2M.ma

Le Centre Régional d’Investissement Marrakech – Safi a organisé le 21 octobre, la première édition des « CRI Open Days », une journée Portes Ouvertes au profit de l’ensemble des acteurs de l’investissement des secteurs privé et public.

Plus de 300 investisseurs, entrepreneurs, architectes, notaires et experts comptables ont assisté à l'évènement fait savoir le communiqué, qui a couvert l'intégralité de la nouvelle offre de services du CRI de Marrakech-Safi, notamment l'e-création des entreprises, l'accueil et l'orientation des investisseurs, les actes et procédures administratives, l'accompagnement des investisseurs et entrepreneurs, la veille, l'intelligence économique et planification stratégique, et enfin, le marketing, l'offre et la promotion territoriale. 

Cet évènement a été "un échange nécessaire entre la représentation publique à travers le CRI et le public cible qui agit sur l'acte d'investir, afin de créer un climat de confiance et les conditions favorables pour la création et la pérennisation des valeurs et des emplois. " a déclaré Rafika Habra, Directrice du Pôle Maison de l'investisseur du CRI de Marrakech-Safi. Ceux qui n'ont pas pu se déplacer peuvent retrouver toutes les informations partagées sur la toute nouvelle plate-forme marrakechinvest.ma, ajoute encore la même source.

Cette journée représente surtout une mission clé dans l’incitation à l’investissement dans la région Marrakech – Safi, à travers un échange nécessaire entre la représentation publique à travers le CRI – MS et le public cible qui agit sur la décision de l’investissement, fait savoir le communiqué. En promouvant l’offre territoriale de la région, l’efficacité du CRI MS est particulièrement importante dans la mesure ou le climat de confiance s’installe entre les différentes parties prenantes, conclut-on.
 

Les contenus liés

Les articles à la une