Plus de résultats
En ce moment
La FMEJ crée des sections dans les trois régions des provinces du Sud
presse

La FMEJ crée des sections dans les trois régions des provinces du Sud

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) a créé des sections dans les trois régions des provinces du Sud, à savoir Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab.

Cette restructuration a été entérinée par la dissolution de l'ancienne et unique section régionale de la FMEJ dans les provinces du Sud lors d’une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue samedi à Laâyoune sous le signe : « Une presse régionale forte pour la défense des causes nationales ».

La FMEJ a considéré cette restructuration comme une étape exceptionnelle dans son histoire de par le développement du contexte organisationnel et professionnel.

La fédération plaide pour que la presse régionale dans les provinces du Sud bénéficie de l’aide exceptionnelle fournie par l’Etat aux entreprises de presse pour leur permettre de surmonter la crise financière née de la pandémie du Covid-19 et pour contribuer à la mise à niveau de la presse au Sahara marocain.

Les trois sections de la FMEJ ont exprimé dans un communiqué leur mobilisation pour défendre la question du Sahara et lutter contre les campagnes de désinformation et les mensonges qui visent le Maroc et son peuple.

Les trois sections ont insisté sur le rôle central de la presse dans le combat pour la consécration de la marocanité du Sahara, dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud, tout en mobilisant les ressources et les moyens permettant une mise à niveau professionnelle, économique et éthique de la presse régionale.

Les responsables de ces sections ont évoqué les contraintes des entreprises de la presse écrite et électronique, s’agissant notamment de l’absence d’imprimeries régionales et la faiblesse de l’offre publicitaire régionale, ce qui interpelle les acteurs économiques, les institutionnelles officielles et les élus sur cet aspect très important dans la vie des médias.

Ils ont également plaidé pour l’élaboration d’un modèle économique approprié pour la presse régionale dans les provinces du Sud en vue de stabiliser ses ressources financières et développer son rendement.

La FMEJ a dans ce cadre appelé les pouvoirs publics, aux niveaux central, régional et local, ainsi que les conseils élus et les acteurs économiques à s’impliquer dans le chantier de mise à niveau de la presse régionale pour moderniser son modèle économique, diversifier ses ressources et développer les forces de formation.

Eu égard à la situation fragile sur les plans économique et de gestion de la presse dans les provinces du Sud, les trois sections de la FMEJ ont insisté sur la nécessité de développer les aspects professionnels et d’encadrement, d’améliorer l’environnement d’investissement dans le secteur, en plus d’œuvrer pour que les relations entre les journalistes et les responsables locaux soient basées sur le respect et l’accès à l’information et pour le renforcement de la communication avec les véritables représentants des médias.



 

Les contenus liés

Les articles à la une