Plus de résultats
En ce moment
La décision du Tribunal de l'UE vise à contrer les intérêts maroco-européens (C…
Agriculture

La décision du Tribunal de l'UE vise à contrer les intérêts maroco-européens (Conseil provincial d’Oued Eddahab)

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

La décision en première instance du Tribunal de l’Union Européenne (UE) concernant les accords agricole et de pêche avec le Maroc vise à contrer les intérêts maroco-européens, a affirmé le Conseil provincial d’Oued Eddahab.

La décision du Tribunal de l’UE qui est rendue "de manière partiale et avec de motifs idéologiques", porte atteinte aux intérêts maroco-européens et à leurs relations stratégiques, note un communiqué lu par le président du Conseil provincial d’Oued Eddahab, Mohamed Salem Hammia, lors de la tenue de la session extraordinaire du Conseil.

En tant que véritables représentants légitimes et élus démocratiquement à l’issue des élections du 8 septembre, les membres du Conseil ont exprimé leur ferme condamnation de cette décision qui était motivée par des considérations politiques.

Le Conseil a appelé, à ce propos, le tribunal de l’UE à rectifier sa décision en appel, en prenant en compte le partenariat stratégique entre le Maroc et l'UE et en rendant justice aux provinces du sud, qui font partie intégrante du Royaume du Maroc.

Le Conseil s'est félicité de l'engagement de l'UE, confirmé après la décision du tribunal européen, visant à renforcer le partenariat maroco-européen en faveur d’une prospérité commune, soulignant que la participation massive de la population du Sahara marocain au triple scrutin constitue une confirmation, par les urnes, de l’attachement des citoyens des Provinces du Sud à leur marocanité.

En outre, ils ont réaffirmé leur mobilisation permanente derrière SM le Roi pour préserver l’intégrité territoriale du Royaume et maintenir la sécurité et la stabilité dans la région.

Les contenus liés

Les articles à la une