Plus de résultats
En ce moment
Intempéries

Reportage- La crue d'Oued Aourour coupe du monde les habitants des Douars de la région de Ksar El Kebir

Nous sommes au Nord du Maroc, exactement dans la région des Jbala tout autour de Ksar El Kebir.  Si les récentes pluies ont été salutaires pour la majorité des régions agricoles, elles n’ont pas été sans dégâts dans les Douars de  cette région.

En effet, à cause de la crue d’Oued Aourour, qui a noyé la petite passerelle de fortune construite par les habitants, les villageois se sont retrouvés presque coupés de tout ! Pour traverser, il faut monter des chariots ou des bêtes de somme. Pour ceux qui n’en ont pas la possibilité, il n y a plus qu’à retrousser son pantalon jusqu’aux cuisses. C’est ce qu’ont fait quelques écoliers studieux qui s’interdisaient une absence de plus à l’école.  « Ça fait 4 jours que nous ne sommes pas allés à l’école », explique l’un d’eux. « Nous nous réveillons à 7h00 du matin et nous devons traverser la rivière à pied, sauf lorsque nous trouvons quelqu’un pour nous transporter », se plaint  un autre.

Des dégâts importants sur les récoltes et les élevages

Mais ce sont les agriculteurs de la région qui ont été les plus touchés. En plus de l’enclavement, ils ont vu leurs terrains agricoles inondés et leurs récoltes perdues. « J’ai perdu une partie de ma récolte et de mon bétail », déplore un agriculteur.  Même son de cloche du côté des éleveurs. « Les pertes sont beaucoup plus importantes que ce que vous pouvez imaginer. J’ai perdu 10 bêtes », informe avec résignation mais sans amertume, un jeune éleveur.

Pour donner la parole aux habitants,  les équipes de 2M se sont rendus sur place. Reportage.

Lire aussi: Une bonne saison agricole grâce aux récentes pluies !

 

Les contenus liés

Les articles à la une