Plus de résultats
En ce moment
La Cité Mohammed VI Tanger Tech, un exemple de coopération agissante entre le M…
Economie

La Cité Mohammed VI Tanger Tech, un exemple de coopération agissante entre le Maroc et la Chine (ambassadeur)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

L'ambitieux projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech se veut un modèle de projets de coopération agissante en cours de réalisation entre le Maroc et la Chine, a indiqué jeudi 19 novembre l'ambassadeur du Maroc en Chine, M. Aziz Mekouar.

Les entreprises chinoises bénéficient des incitations fiscales et des infrastructures de pointe leur permettant d’opérer activement dans cette zone industrielle et d'avoir un accès sans entraves au plus grand port de la Méditerranée occidentale, le Tanger Med, a fait savoir M. Mekouar qui s'exprimait à l'occasion de l'ouverture du Salon numérique du commerce international 2020 Chine, Moyen-Orient et Afrique du Nord (Maroc).

Le Royaume occupe une place de choix parmi les destinations les plus stables et attractives au monde dans le domaine de l'industrie automobile et aéronautique et offre également des incitations attractives aux investisseurs étrangers dans les secteurs des énergies renouvelables, de la chimie, du textile, de la médecine et de l’agriculture, a-t-il ajouté lors d’une intervention par visioconférence. Sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, les profondes réformes structurelles entreprises par le Maroc ont permis d'atteindre ces résultats importants et ont fait du Maroc un pays pionnier à l’échelle africaine, a-t-il souligné.

Les investisseurs ne devraient pas considérer le Maroc comme un marché local, mais plutôt une porte d'entrée vers l'Afrique, l'Europe et au-delà, a noté l’ambassadeur, affirmant qu’à la faveur des 55 accords de libre-échange qu'il a signés au fil des ans, le Maroc représente un vaste marché de consommation qui offre des opportunités prometteuses aux entreprises chinoises.

Le Maroc, a rappelé le diplomate marocain, a officiellement rejoint l'Initiative chinoise "la Ceinture et la Route" en novembre 2017 qui a permis au Maroc et à la Chine d’avoir une nouvelle plateforme pour renforcer la coopération bilatérale, lancer de nouveaux projets et profiter de nouvelles formes de financement.

Les liens entre les deux pays, qui ont célébré le 62ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques le 1er novembre, se sont davantage renforcés, a-t-il dit, grâce à la visite de SM le Roi en Chine en mai 2016, qui a abouti à la signature de l’accord du Partenariat stratégique, en plus de 32 accords couvrant plusieurs domaines économiques, culturels, juridiques et bien d’autres.

Par ailleurs, M. Mekouar a noté que la Chine est l'un des rares pays à avoir réussi à venir à bout de la pandémie de Covid-19 et à assurer sa relance économique, relevant que le Maroc a également pris des mesures sans précédent pour enrayer la propagation de la pandémie, tout en assurant le maintien de son économie à la faveur notamment de sa stabilité politique, sa position géostratégique, ses infrastructures modernes et son tissu industriel développé.

Le Salon numérique du commerce international 2020 Chine, Moyen-Orient et Afrique du Nord (Maroc) se tient du 19 au 28 novembre, avec la participation de plus de 1.300 exposants chinois et étrangers.

Cet évènement est organisé par le Conseil chinois pour la promotion du commerce international, en partenariat avec la Chambre chinoise du commerce international et en coopération avec d'autres partenaires au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, dont la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une