Plus de résultats
En ce moment
La BAD appelle le secteur privé japonais à investir en Afrique
Coopération

La BAD appelle le secteur privé japonais à investir en Afrique

2M.ma2M.ma

La Banque Africaine de Développement (BAD) a encouragé le secteur privé japonais à investir en Afrique lors d’un webinaire organisé par le Bureau de représentation extérieure pour l'Asie (SNAR) et l’Institution financière africaine, sous le thème « Faire des affaires en Afrique ».

Selon un communiqué de la BAD, ce webinaire a été l'occasion de présenter les opportunités d'investissement dans le continent ainsi que les réussites de la participation du secteur privé dans l'électricité et les énergies renouvelables.

De son côté, Atsushi Mimura, directeur général adjoint du Bureau international du ministère des Finances du Japon, a indiqué qu’il faut s’attendre à une forte demande d'investissements dans les infrastructures, notamment dans le domaine de la santé qui table sur un fort potentiel de croissance, particulièrement après la pandémie liée à la COVID-19 en Afrique.

Ainsi, les intervenants ont tenu à souligner l'importance du secteur privé dans le développement de l'Afrique et à rappeler que les investissements japonais sont nécessaires au développement inclusif et durable du continent.

Pour rappel, l’Afrique compte nombre d’opérations de cofinancement avec le Japon, à savoir le prêt accordé au Ghana Cocoa Board par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), dans le cadre de l’initiative « EPSA» (Enhanced Private Sector Assistance for Africa).

S'ajoute à cela le projet Mozambique LNG Area 1, cofinancé par la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC) et l'Assurance nippone pour les exportations et les investissements (NEXI).

Les contenus liés

Les articles à la une