Plus de résultats
En ce moment
La 4e édition des Ateliers de l’Atlas prévue en ligne du 22 au 25 novembre 2021…
Cinéma

La 4e édition des Ateliers de l’Atlas prévue en ligne du 22 au 25 novembre 2021, le FIFM reporté

DR
2M.ma2M.ma
Modifié le

La 4e édition des Ateliers de l’Atlas a été reportée au 22 jusqu'au 25 novembre 2021, annonce un communiqué de la Fondation du Festival International du Film de  Marrakech. Cette édition se déroulera en ligne, avec le soutien  de Netflix, partenaire du programme depuis sa création en 2018. 

Egalement, compte tenu de la situation sanitaire mondiale, il a été décidé de reporter la 19e éditiion du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) à une date ultérieure, lit-on de même source. 

Afin  de poursuivre  son  soutien  aux  cinémas  du  continent  africain  et  du  monde  arabe,  la Fondation a décidé le maintien du programme « industrie et développement de talents » dans le cadre de 4e édition des Ateliers de l'Atlas. La  plateforme  « industrie   du  FIFM a  pour  mission  d’accompagner  une  nouvelle  génération  de  cinéastes  marocains,  arabes  et  africains  par  des  consultations  sur  mesure,  et  de  les  exposer  à  l’international  à  travers  un  marché  de  coproduction, explique-t-on.

Cette année, deux lauréats des prix à la post-production des Ateliers de l’Atlas ont  été sélectionnés en compétition à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes : LA FEMME  DU  FOSSOYEUR  de  Khadar  Ahmed,  tourné  à  Djibouti,  et  FEATHERS,  de  l’égyptien  Omar  El  Zohairy,  également  récompensé  du  Grand  Prix  de  la  Semaine  de  la  Critique. Quant  à  TUG  OF  WAR  du  réalisateur  tanzanien  Amil  Shivji,  il  a  été projeté  en  première  mondiale  au  Festival  International du Film de Toronto, détaille le communiqué. 

L’an  dernier, en  plus  du  prix attribué à FEATHERS, le  Prix ARTEKINO International  de la  chaîne  franco-allemande Arte avait été remis au projet en développement PARMI NOUS de Sofia Alaoui  (Maroc)  tandis  que  le  Prix  Atlas  à  la  post-production  allait  à  RISING  UP  AT  NIGHT  de  Nelson  Makengo (République Démocratique du Congo). 

Ainsi, par  cette  4e édition  des  Ateliers  de  l’Atlas,  le  FIFM annonce la poursuite de développement de son laboratoire de découverte des nouveaux talents des cinémas  du continent africain et du monde arabe. 

Les contenus liés

Les articles à la une