Plus de résultats
En ce moment
Journée mondiale du donneur de sang : Appel pressant à l’action
Santé

Journée mondiale du donneur de sang : Appel pressant à l’action

2M.ma2M.ma

La Journée mondiale du donneur de sang, célébrée le 14 juin, est l’occasion cette année de lancer un appel pressant aux gouvernements et aux autorités sanitaires pour la mise en place de systèmes et d’infrastructures permettant d’augmenter la collecte de sang.

Cette célébration annuelle vise aussi à faire connaître à l’échelle mondiale le besoin en sang et en produits sanguins sûrs aux fins de transfusion, et à sensibiliser à la contribution essentielle des donneurs de sang volontaires et bénévoles aux systèmes de santé nationaux, notamment dans le sillage de la pandémie du Covid-19, qui a freiné la collecte de cette matière dans plusieurs pays.

Cette journée, instituée en 2005 par l'Assemblée mondiale de la Santé, revêt ainsi une importance toute particulière dans la mesure où elle permet de mettre en exergue le rôle du don de sang d’autant que le sang et les produits sanguins sûrs constituent un aspect essentiel des soins et de la santé publique, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Si ses produits permettent de sauver des millions de vies et d’améliorer la santé et la qualité de vie de nombreux patients à travers le monde, les pénuries de sang sont particulièrement criantes dans les pays en développement, alerte l'agence onusienne.

En effet, selon l’OMS, à l’échelle mondiale, 42 % du sang est collecté dans les pays à revenu élevé, qui ne comptent que 16 % de la population mondiale et seuls 40 pays disposent d’un système transfusionnel basé sur le bénévolat, alors que dans le monde, 8 personnes sur 10 n’ont pas accès à la sécurité transfusionnelle.

D’après des chiffres remontant à 2019, on compte de 31,5 dons de sang pour 1000 habitants dans les pays à revenu élevé, 15,9 dans les pays à revenu intermédiaire supérieur, 6,8 dans les pays à revenu intermédiaire inférieur et 5,0 dans les pays à faible revenu.

Une augmentation de 7,8 millions de dons de sang provenant de donneurs volontaires non rémunérés a été observée entre 2013 et 2018. Au total, 79 pays obtiennent plus de 90 % de leurs approvisionnements en sang auprès de donneurs volontaires non rémunérés ; cependant 56 pays recueillent encore plus de 50 % de leurs approvisionnements en sang par des dons de compensation (dons de proches ou de membres de la famille) ou par des dons rémunérés.

Pour garantir un accès équitable à ces produits vitaux, les pays ont énormément besoin de donneurs volontaires et bénévoles qui donnent leur sang de manière régulière.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, en dépit des restrictions de mobilité et d’autres difficultés, les donneurs de sang de nombreux pays ont continué à répondre à cet appel humanitaire en donnant leur sang aux patients nécessiteux d’une transfusion.

Cet effort extraordinaire consenti pendant une crise sans précédent souligne le rôle crucial que jouent les donneurs de sang volontaires et bénévoles grâce à leur organisation et à leur mobilisation pour assurer un approvisionnement en sang sûr et suffisant en temps normal et en cas d’urgence.

Pour 2021, cette Journée mondiale du donneur de sang célébrée sous le slogan “Donnez votre sang pour faire battre le cœur du monde” vient souligner la contribution essentielle de ces personnes généreuses qui permettent que le cœur du monde continue de battre en sauvant des vies et en améliorant l’état de santé d’autres personnes.

La célébration relance aussi l’appel mondial pour que davantage de personnes donnent leur sang régulièrement partout dans le monde et contribuent à une meilleure santé.

Elle met particulièrement l’accent sur le rôle joué par les jeunes pour garantir l’approvisionnement en sang sûr, et entend remercier les donneurs de sang partout dans le monde et sensibiliser plus largement à la nécessité de donner régulièrement et bénévolement son sang; promouvoir les valeurs communautaires du don de sang par une plus grande solidarité et cohésion sociale au sein des communautés et encourager les jeunes à répondre à l'appel humanitaire au don de sang et à inciter leurs pairs à faire de même.

Les contenus liés

Les articles à la une