Plus de résultats
En ce moment
Indemnités Covid : Ouverture des déclarations pour les crèches privées, salles …
Covid-19

Indemnités Covid : Ouverture des déclarations pour les crèches privées, salles de sport et entreprises culturelles

I.E.MI.E.M
Modifié le

Les propriétaires de crèches privées, de salles de sports et les opérateurs du secteur des industries culturelles et créatives, qui se trouvent en difficulté à cause de la situation épidémiologique actuelle, peuvent à présent soumettre leurs demandes à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) pour faire bénéficier leurs salariés et stagiaires sous contrats d'insertion en situation d'arrêt temporaire de travail de l'indemnité forfaitaire, indique la CNSS dans des communiqués en date du 7 mars 2021. 

Tout en précisant que ces indemnités, financées par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus créé sur Hautes Instructions Royales, couvrent la période allant du 1er juillet 2020 au 31 mai 2021 pour les salles de sport et les industries culturelles et créatives et la période allant du 1er septembre 2020 au 31 mai 2021 pour les crèches privées, la CNSS rappelle que les salariés concernés par cette opération sont ceux déclarés à la Caisse au titre du mois de février 2020.

Ainsi, la Caisse invite les propriétaires des entreprises des secteurs précitées à se rendre sur le portail covid19.cnss.ma, à partir de ce dimanche 7 mars et jusqu'au 15 du même mois, pour effectuer leurs déclarations relatives à la période allant du 1er juillet 2020 au 1er janvier 2021 (et du 1er septembre au 1er janvier 2021 pour les crèches privées)

En ce qui concerne les mois de février et de mars 2021, le dernier délai pour les déclarations est le 20 mars courant, précise la Caisse. 

Pour ce qui est des mois d'avril et de mai 2021, Les déclarations pourront être effectué du 16 avril 2021 au 3 mai 2021, est-il indiqué.

 

 

La Caisse rappelle aussi qu'afin de bénéficier des mesures d’aide exceptionnelles, les opérateurs qui se trouvent en difficulté suite à la pandémie du coronavirus au sens du décret-loi 2.20.605, doivent maintenir une partie de leurs salariés et stagiaires déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020, comme suit :

- 80% pour les établissements qui emploient moins de 10 personnes.

- 90% pour les établissements qui emploient entre 10 et 50 personnes.

- 95% pour les établissements qui emploient plus que 50 personnes.

Par ailleurs, la CNSS à mis à disposition des opérateurs concernés une vidéo explicative des étapes à suivre pour procéder à l'inscription de leurs salariés sur le portail covid19.cnss.ma.

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une