Plus de résultats
En ce moment
Covid-19 : l'Afrique subsaharienne aux prises avec des "incertitudes considérab…
Economie

Covid-19 : l'Afrique subsaharienne aux prises avec des "incertitudes considérables" (FMI)

2M.ma avec agences2M.ma avec agences

Les perspectives économiques à court terme en Afrique subsaharienne sont sujettes à des "incertitudes considérables" liées à l’évolution de la pandémie, à l’accès aux vaccins et à des conditions de financement extérieur moins favorables, selon le Fonds monétaire international (FMI).

"Les perspectives de l’Afrique subsaharienne restent exceptionnellement incertaines. Si les risques liés à la pandémie sont prédominants, d'autres facteurs tels que l’accès à des financements extérieurs, l’instabilité politique, la sécurité intérieure ou des chocs climatiques pourraient mettre en péril la reprise. Sur une note plus positive, un approvisionnement ou une distribution plus rapide que prévu des vaccins pourrait rehausser les perspectives à court terme de la région", a souligné le directeur du département Afrique du FMI, Abebe Aemro Selassie.

Dans ses dernières projections, l'institution financière table sur une croissance en Afrique subsaharienne de l'ordre de 3,4 % cette année, après la contraction de 1,9 % observée en 2020, la pire jamais enregistrée, qui a entraîné une forte hausse de la pauvreté. Le revenu par habitant ne retrouvera pas son niveau d'avant la crise avant 2025 dans de nombreux pays, prévient le FMI qui estime que les bouleversements économiques et sociaux provoqués par la crise compliqueront davantage l’élaboration des politiques économiques.

"Dans ce contexte, il est essentiel d’accélérer l’accès aux vaccins pour rehausser les perspectives de la région sur le plan de la santé et de la croissance. Il s'agit d’accroître les dépenses consacrées au déploiement des vaccins, de renforcer les systèmes de santé locaux et de rester vigilant sur le plan des mesures d’endiguement", recommande la même source qui prône une stratégie à trois volets: des réformes audacieuses pour stimuler la croissance économique et la diversification; des mesures budgétaires, en particulier pour accroître les recettes et limiter la vulnérabilité liée à la dette ainsi qu’une augmentation considérable des financements concessionnels extérieurs à l’appui de ce programme de réforme.

La croissance économique devrait reprendre en Afrique subsaharienne en 2021. Cependant, il sera difficile de trouver la voie de la reprise et de surmonter les effets de longue durée de la pandémie. Selon l'institution de Bretton Woods, les dirigeants doivent s’employer à déployer des vaccins, tout en assainissant des bilans publics qui ont été mis à mal par la crise.

"Il est plus important que jamais d’opérer des réformes porteuses de transformations et d’obtenir davantage d’aide extérieure pour redynamiser la croissance de la région", note le FMI dans son dernier rapport .

Les contenus liés

Les articles à la une