Plus de résultats
En ce moment
Explosions à Beyrouth: une quinzaine de dirigeants en visioconférence sur l’aid…
Liban

Explosions à Beyrouth: une quinzaine de dirigeants en visioconférence sur l’aide au Liban

2M.ma/Agences2M.ma/Agences

Une visioconférence internationale sur l’aide au Liban, suite à la tragique explosion qui a frappé Beyrouth en début de semaine, s’est ouverte dimanche, avec la participation d’une quinzaine de dirigeants, dont le président américain Donald Trump.

Cette conférence, qui vise à mobiliser les principaux partenaires internationaux du Liban et à organiser et coordonner le soutien d’urgence de la communauté internationale, est organisée par l’Organisation des Nations unies et la France à l’initiative du président Emmanuel Macron.

En ouvrant cette rencontre, M. Macron, qui a été le premier chef d’Etat étranger à se rendre à Beyrouth au lendemain de la double explosion, a appelé à "agir vite et avec efficacité" pour que l'aide "aille très directement" à la population libanaise.

Il a également appelé les autorités libanaises à "agir pour que le pays ne sombre pas et pour répondre aux aspirations que le peuple libanais exprime en ce moment-même légitimement dans les rues de Beyrouth".

"Notre rôle à tous est d’être là à leur côté", a indiqué le président de la république, soulignant que "l’objectif est de mettre en commun nos moyens pour répondre aux besoins de la population de Beyrouth".

D'après le Quai d’Orsay, cette conférence vise "à mobiliser les principaux partenaires internationaux du Liban et à organiser et coordonner le soutien d’urgence de la communauté internationale".

Il s'agit aussi "de répondre aux besoins les plus immédiats exprimés par les acteurs de terrain et recensés par les Nations Unies, en particulier sur les plans médical, alimentaire, éducatif et de réhabilitation des logements".

Le président français avait annoncé la tenue dans les prochains jours d’une conférence internationale de soutien aux Libanais à l’occasion de son déplacement jeudi à Beyrouth.

Par ailleurs, la France a annoncé, via un communiqué du ministère des affaires étrangères, la mise en place d’un pont aérien et maritime impliquant huit vols et deux liaisons maritimes pour acheminer rapidement vers le Liban des personnels, ainsi que du matériel médical, des médicaments et des produits alimentaires, suite à la double explosion dans le port de Beyrouth

L’aide médicale s’élève à plus de 18 tonnes de médicaments, kits d’hygiène, vaccins et équipements médicaux et permet de prendre en charge plus de 1500 blessés, tandis que l'aide alimentaire se matérialise par l’envoi de plus de 663 tonnes de produits, rations et compléments alimentaires, ainsi que de 20.000 tonnes de blé et 20.000 tonnes de farine qui pourraient également être acheminées dans les prochains jours, selon la même source.

Les contenus liés

Les articles à la une