Plus de résultats
En ce moment
Les chefs d'Etats félicitent les musulmans du monde pour Aïd Al-Fitr
Etats-Unis

Les chefs d'Etats félicitent les musulmans du monde pour Aïd Al-Fitr

2m.ma2m.ma

Plusieurs chefs d'états et dirigeants ont formulé leurs vœux aux musulmans à l'occasion de Aïd Al-Fitr.  Le président des Etats-Unis, Donald Trump et le Premier ministre du Canada Justin Trudeau, ont adressé des messages de salutations à la communauté musulmane qui célèbre la fin du mois béni. 

"Au nom du peuple américain, Melania et moi envoyons nos sincères salutations aux musulmans qui fêtent l'Aïd al-Fitr". C'est ainsi que s'est adressé le président américain aux musulmans dans un communiqué. "Durant cette fête nous est rappelée l'importance de la pitié, de la compassion et de la bienveillance", a-t-il ajouté. "Avec les musulmans de part le monde, les Etats-Unis renouvellent leur engagement à respecter ces valeurs", a-t-il poursuivi.

Aucune célébration n'est pourtant prévue à la Maison-Blanche. Vieille de deux décennies, cette tradition ne sera pas reconduite à l'ère du nouveau président dans la Maison Blanche, où était célébré depuis 1996 l'Aïd al-Fitr par un dîner ou une réception, un rituel né sous la présidence de Bill Clinton. Cette année, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson aurait rejeté une demande de ses services pour organiser un tel événement.. 

Au Canada, le Premier ministre Justin Trudeau, connu pour ses gestes symboliques en faveur du multiculturalisme, a adressé via Twitter un message en français et un autre en anglais à tous les musulmans du Canada et du monde entier pour leur souhaiter "Aïd moubarak". Célébré dimanche au Canada, cet évènement est aussi l'occasion pour le premier ministre canadien de lancer des initiatives caritatives. 

"Au nom de notre famille, Sophie et moi offrons nos meilleurs vœux à tous ceux qui célèbrent l’Aïd Al-Fitr. Aïd Moubarak!", a déclaré Trudeau dans un communiqué. "L’Aïd Al-Fitr est l’une des fêtes religieuses les plus importantes pour la communauté musulmane. Elle marque la fin du mois islamique sacré du ramadan", a affirmé le Premier ministre canadien. "C’est aussi le moment de démontrer sa reconnaissance pour les bénédictions reçues et le développement spirituel vécu pendant le mois sacré", a-t-il souligné.

Les articles à la une