Plus de résultats
En ce moment
Don chinois de 400.000 doses de vaccin anti Covid-19 au Burkina Faso
Vaccination anti COVID-19

Don chinois de 400.000 doses de vaccin anti Covid-19 au Burkina Faso

2M.ma2M.ma

Les autorités sanitaires du Burkina Faso ont réceptionné, samedi 18 septembre, à l'aéroport international de Ouagadougou, 400.000 doses de vaccin de Sinopharm de la part du gouvernement chinois sous forme de don, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Ce vaccin mis au point par la société chinoise Sinopharm a été validé le 7 mai 2021 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une utilisation d’urgence contre le Covid-19.

Acheminées le 16 septembre de l’aéroport international de Beijing, les 400 000 doses de vaccins de Sinopharm sont arrivées samedi à l’aéroport international de Ouagadougou.

Ce don d’une valeur de plus d’un milliard de FCFA "est le fruit de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays", a déclaré l’ambassadeur de la Chine au Burkina Faso Li Jian, cité par des médias locaux.

Dans une déclaration en marge de la réception de ce lot, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Clarisse Merindol Ouoba, a salué ce geste qui, selon elle "donne une occasion de célébrer l'amitié et la coopération entre les deux pays".

La représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Burkina Faso, Alimata J. Diarra Nama a, quant à elle, appelé les populations à se faire vacciner afin de rompre la chaîne de contamination.

"Nous regrettons que jusqu’à présent à peine 1% de la population ne se trouve vaccinée. L’OMS a souhaité que 10% de la population soit vaccinée d’ici fin septembre et 30% jusqu’à la fin de l’année 2021. Je pense qu’il n’est pas trop tard et que le Burkina Faso peut aller de l’avant", a-t-elle déploré.

Elle a assuré que le Sinopharm "est un vaccin efficace et qui a satisfait aux critères de sécurité et de d’efficacité (…) Je voudrais appeler les Burkinabè à profiter de ce bien car le vaccin est un bien public et collectif".

Le nombre de cas confirmés depuis le 09 mars 2020 au Burkina Fasso est de 14.025 cas dont 172 décès, alors que le nombre de personnes vaccinées contre la COVID-19 est de 217 074 personnes.

 

Les contenus liés

Les articles à la une