Plus de résultats
En ce moment
Direction de l'éducation d'Ain Chock : Convention pour promouvoir l'apprentissa…
Education

Direction de l'éducation d'Ain Chock : Convention pour promouvoir l'apprentissage du français et de l'anglais

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

La direction provinciale du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à la préfecture d'arrondissement Ain Chock (Casablanca) et l'Association marocaine des importateurs du livre (AMIL) ont signé, mercredi une convention de coopération pour promouvoir l'apprentissage du français et de l'anglais au niveau des différents cycles d'enseignement des secteurs public et privé.

En vertu de cette convention étalée sur 3 ans, qui a été signée par la directrice provinciale, Latifa Lamalif, et le président de l'AMIL, Amine Debbagh, l'association s'engage à organiser des sessions de formation au profit des enseignants pour renforcer leurs capacités linguistiques.

Elle s'engage également à organiser des manifestations provinciales annuelles en matière de rhétorique en anglais et en français, comme elle va oeuvrer à doter annuellement des établissements scolaires publics en livres et références au profit des élèves, outre la mobilisation des ressources humaines et financières nécessaires pour la mise en oeuvre du programme d'action.

De son côté, la direction provinciale s'engage à faciliter les tâches de l'association et à mobiliser les moyens nécessaires pour la mise en oeuvre des dispositions de cette convention.

La direction provinciale s'engage également à mettre à disposition les espaces nécessaires pour l'organisation des sessions de formation au profit des cadres éducatifs, ainsi que des manifestations culturelles dédiées aux élèves.

Intervenant à cette occasion, Mme Lamalif a indiqué que cette convention constitue une valeur ajoutée afin de soutenir les efforts de la direction provinciale pour l'amélioration du niveau linguistique des enseignants des établissements relevant de la préfecture, ce qui aura un impact positif sur l'apprentissage des élèves.

Après avoir rappelé que la signature de cette convention intervient dans le cadre de mise en oeuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17, cette dernière fera l'objet d'un suivi et d'une évaluation, à travers la constitution d'une commission mixte pour atteindre les objectifs escomptés, a-t-elle ajouté.

La signature de cette convention s'inscrit dans le cadre de la stratégie de la direction provinciale visant à s'ouvrir sur l'ensemble des intervenants et partenaires pour la mise en oeuvre des projets de réforme du ministère.

Les contenus liés

Les articles à la une