Plus de résultats
En ce moment
Début de la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI sur la situation en…
OCI

Début de la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI sur la situation en Palestine

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Les travaux de la réunion d'urgence des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) consacrée à l'examen de la situation qui prévaut actuellement en Palestine, en particulier dans la ville sainte d'Al-Qods, ont débuté dimanche, avec la participation du Maroc.

Le Maroc est représenté à cette rencontre, tenue par visioconférence, par la ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l'étranger, chargée des Marocains résidant à l'étranger, Mme Nouzha El Ouafi, et Abdellah Babah, adjoint du représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l'OCI.

La réunion qui a été convoquée à la demande du Royaume d'Arabie saoudite, président du sommet islamique, est consacrée à l'examen des agressions israéliennes contre les territoires palestiniens, en particulier à Al-Qods Al-Sharif, et des actes de violence commis par Israël à proximité de la mosquée Al-Aqsa.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Faiçal Ben Farhan, a déploré, dans une allocution à l'ouverture de cette réunion, les violations flagrantes perpétrées par Israël contre les Palestiniens, exprimant sa condamnation de la saisie par Israël de maisons des Palestiniens à Al-Qods.

"Al-Qods-Est est une terre palestinienne et nous n'acceptons pas qu'elle soit touchée", a soutenu le ministre saoudien, exprimant le rejet catégorique par le Royaume d'Arabie Saoudite des violations israéliennes contre les Palestiniens. Il a également appelé à la cessation immédiate de l'escalade israélienne.

Le Prince Faiçal Ben Farhan a aussi appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités face aux violations israéliennes et à intervenir d'urgence pour mettre fin aux pratiques agressives israéliennes.

Il a renouvelé le soutien de son pays à la paix au Moyen-Orient, conformément à l'initiative arabe visant à instaurer la stabilité et la prospérité, afin de garantir les droits des Palestiniens à établir un État indépendant avec Al-Qods Al-Sharif pour capitale.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une