Plus de résultats
En ce moment
Dakhla: Inauguration du Centre Lalla Amina pour la prise en charge des enfants
Enfance

Dakhla: Inauguration du Centre Lalla Amina pour la prise en charge des enfants

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

Le Centre Lalla Amina pour la prise en charge des enfants a été inauguré, vendredi à Dakhla, avec pour objectifs d'améliorer la qualité d’accueil et de prise en charge des enfants en situation difficile, de fournir des prestations adaptées à leurs besoins et de contribuer à l’épanouissement et à l’amélioration du bien-être et de la qualité de vie de cette catégorie.

Erigé sur une superficie de 704 m2, ce nouveau centre d’une capacité d'accueil de 68 lits, a également pour but d’accueillir et de prendre en charge les enfants abandonnés dans les hôpitaux et les enfants privés de famille, conformément à la loi 15-01 relative à l’enfance abandonnée, à même d’encourager la kafala de cette catégorie selon les dispositions juridiques en vigueur.

Ce Centre d’accueil qui est un établissement à vocation sociale, éducative, psychologique et médicale, est destiné à accueillir et à héberger des enfants âgés de 3 à 16 ans (44 lits) et les bébés de 0 à 3 ans (24 lits), le but étant de développer leurs capacités et de prendre soins d'enfants dans un environnement sain.

Le coût de cet important projet est de l'ordre de plus 13,62 millions de dirhams (MDH), englobant les frais d’étude, de construction et d'équipement, dans le cadre d'un partenariat liant la Ligue marocaine pour la protection de l'enfance (LMPE) (2,62 MDH), l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) (3 MDH) et le Conseil régional (3 MDH), ainsi que l’Agence du Sud, la Fondation Fousboucraa, le Conseil communal et les Conseils provinciaux d’Oued Eddahab et d’Aousserd, avec un montant respectif d’un millions de dirhams chacun.

La gestion de ce Centre a été confiée à la Ligue Marocaine pour la Protection de l’Enfance. Ce nouveau Centre compte des locaux administratifs, quatre unités pour bébés, un espace de rencontre, une salle de consultation, une infirmerie, une salle de lecture et une salle d’archivage, ainsi que plusieurs autres dépendances.

Dans une déclaration à la MAP, le coordinateur central de la LMPE, Brahim Yassine a souligné que ce Centre accueillera et prendra en charge les enfants en situation difficile, saluant à cette occasion les efforts déployés par Son Altesse la Princesse Lalla Zineb en faveur de la protection de l’enfance.

M. Yassine a également fait savoir que ce Centre qui est le 14éme de son genre à l’échelle nationale, vise à améliorer les conditions de la petite enfance en général et de l'enfance en situation difficile en particulier.

De même, il a indiqué que l’admission et l’hébergement des cas sociaux sont soumis à une durée de prise en charge limitée dans le temps selon la situation socio-familiale de chaque cas.

L’inauguration du Centre Lalla Amina pour la prise en charge des enfants a été marquée notamment par la présence du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari et du président du Conseil régional, El Khattat Yanja et du wali chargé de la coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohamed Dardouri, ainsi que du procureur du Roi près le tribunal de première instance d’Oued Eddahab, Said Boutouil et le président de la même juridiction, Redouane Farih.

La LMPE est une association à caractère national qui œuvre, depuis sa création en 1954, pour l’amélioration de la qualité de l’accueil et la prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité et aussi pour la promotion et la préservation de leurs droits fondamentaux.

Considérée comme une organisation non gouvernementale, à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, elle constitue un acteur associatif national intéressé par les questions de l’enfance démunie, notamment, ceux qui sont en situation de précarité, d’abandon, et de handicap, ainsi que les mères en situation de détresse.



 



 

Les contenus liés

Les articles à la une