Plus de résultats
En ce moment
Dakhla : 1ère édition « Invest Days » pour l'accompagnement des investissements…
Marocains du Monde

Dakhla : 1ère édition « Invest Days » pour l'accompagnement des investissements des MRE

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

Les moyens d’accompagnement des investisseurs marocains à l’étranger ont été au centre des débats lors de la 1ére édition des journées d'investissement Invest Days tenue, vendredi à Dakhla, à l’initiative du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger.

Organisé en partenariat avec la wilaya de la région Dakhla-Oued Eddahab et le Centre régional d'investissement (CRI), cet évènement s’inscrit dans le sillage de la mise en œuvre des hautes orientations royales, visant à valoriser la contribution des MRE aux différents chantiers de développement.

Il s’inscrit également dans le cadre de la concrétisation du nouveau modèle de développement et la mise en œuvre du programme national de mobilisation des compétences marocaines à l'étranger.

Cette rencontre a également pour objectif de mettre en exergue les potentialités dont regorge la région de Dakhla-Oued Eddahab, à même d’informer les MRE porteurs de projets sur les différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs productifs dans la région.

Elle tend aussi à augmenter le taux d'investissement des Marocains du monde dans les provinces du Sud et au Maroc en général, à travers des mécanismes institutionnels d’accompagnement pour qu’ils puissent être des acteurs principaux dans l’économie nationale et dans leurs pays de résidence dans le cadre de la diplomatie économique.

Dans une allocution lue en son nom, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, a mis l’accent sur l’apport des MRE dans tous les domaines et leur contribution à la dynamique du Maroc sur le plan international et régional et l’exploitation de leurs expertises en faveur du développement du Royaume.

Dans cette lignée, M. Benomar a appelé toutes les parties prenantes à encourager d’avantage la participation des RME aux différents chantiers d’investissement au Royaume, notamment dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, comme étant une plateforme d’investissement par excellence, grâce à ses richesses et ses atouts et sa proximité des marchés de l’Afrique subsaharienne et son interconnexion comme carrefour maritime entre l’Amérique, l’Europe et l’Afrique.

Pour sa part, le président du Conseil de la région, Khattat Yanja, a souligné l’importance de cette rencontre qui est de nature à renforcer la compétitivité du territoire et à mettre en exergue les avantages de l’offre régionale auprès des MRE.

M. Yanja a également appelé les acteurs locaux, régionaux et nationaux qui sont à l’intérieur du Royaume comme ceux qui sont à l’étranger à tirer profit des excellentes opportunités d’investissement qu’offre la région, ce qui permettra de la positionner en tant que réel trait d’union entre le Maroc, l’Europe et l’Afrique.

De même, il a mis en exergue des projets de viabilisation et de l’aménagement de nouvelles zones d’activités et de logistique, citant à cet égard la zone industrialo-logistique de 1.000 ha, près du nouveau port Atlantique, la zone touristique de 50 ha à la commune d’El Argoub, deux zones logistiques à Bir Gandouz et à El Guergaret de 30 ha chacune et la zone industrielle à Lamhiriz, ainsi que la réhabilitation de la zone industrielle Assalam, en plus de la réalisation d’une station de conditionnement des fruits et légumes.

De son côté, le directeur du pôle de la promotion économique au sein de la Fondation Hassan II pour les MRE, Abdeslam El Ftouh, a indiqué que le capital des compétences établies à l’étranger n’est pas uniquement financier, mais de connaissance et de savoir-faire, d’où la nécessité de renforcer davantage les liens et de mettre en place des espaces permettant leur intégration dans le développement du Maroc.

"Le nouveau modèle de développement nous impose d'accélérer ces contacts et à multiplier les différentes voies favorisant l’intégration des MRE dans l’économie national", a-t-il insisté.

Dans cette optique, M. El Ftouh a plaidé pour la mise en place d’une cartographie sectorielle des ressources marocaines à l’étranger et le développement des bases de données de ressources humaines qualifiées, en mettant l’accent sur leur participation dans la recherche scientifique au Maroc que soit en présentiel ou à distance.

La Fondation Hassan II pour les MRE accompagne la politique gouvernementale en la matière, dans le sens où elle a mis en place des actions en termes d’investissement et d’emploi, a-t-il poursuivi, faisant savoir qu’un centre d’accueil vient d’être mis en place au profit des MRE ayant pour objectif de les accompagner et de les orienter pour pouvoir accompagner l’économie nationale.

Quant au directeur du CRI de Dakhla-Oued Eddahab, Mounir Houari, il a souligné que Dakhla que la perle du Sud est devenue une zone d’investissement par excellence grâce à ses nombreux atouts fiscaux et géographiques, en mettant en évidence le large éventail d’atouts économiques qu’offre la région dans les secteurs de la pêche, de la valorisation des produits de la mer, de l’aquaculture, des énergies renouvelables, du tourisme et de l’agriculture.

Après avoir mis l’accent sur les projets structurants qui sont en cours de réalisation, M. Houari a mis l’accent sur la digitalisation des dossiers d’investissement et le rôle du CRI en matière d’accompagnement des investisseurs.

Cette édition qui s’est tenue sous forme virtuelle et présentielle dans le strict respect des mesures préventives contre la Covid-19, a été marquée par la participation des consuls généraux de Gambie, de la République démocratique du Congo, de la Guinée équatoriale et de la Guinée Bissau.

Y prennent part aussi des acteurs économiques et des entrepreneurs, ainsi que des représentants des réseaux des compétences et investisseurs marocains à l'étranger.



 

Les contenus liés

Les articles à la une