Plus de résultats
En ce moment
Covid/Pass sanitaire: Quels sont les pays qui l'ont adopté et quel est son inté…
Vaccination anti COVID-19

Covid/Pass sanitaire: Quels sont les pays qui l'ont adopté et quel est son intérêt?

Modifié le

La pandémie du covid-19 a complètement bouleversé le rythme de vie des citoyens du monde entier depuis son apparition en décembre 2019 en Chine. Malgré les campagnes de vaccination, les cas de contaminations et de décès sont montés en flèche ces dernières semaines dans les quatre coins de la planète.

Une situation inquiétante due, selon les experts, au variant Delta qui est beaucoup plus contagieux que le virus classique. Ainsi, pour lutter contre sa propagation et sa dynamique de contagion, les experts préconisent une couverture vaccinale élevée.

En effet, le vaccin a prouvé son efficacité contre le développement des formes graves de la maladie, comme en témoignent plusieurs études scientifiques.

Compte tenu de ces bienfaits, les autorités de nombreux pays ont adopté le pass sanitaire. Un dispositif qui réserve l’accès aux vaccinés à plusieurs événements et lieux, publics et/ou privés. Dans cet article, nous reviendrons en détails sur les pays qui ont mis en place le pass vaccinal ainsi que son mode de fonctionnement.

Le Danemark :

Le Danemark est le premier pays de l’Union Européenne à avoir instauré le pass sanitaire. Depuis le mois d’avril 2021, les autorités du pays ont mis en place un pass sanitaire appelé Coronapass » permettant aux habitants entièrement vaccinés ou testés négatifs au covid-19 il y a moins de 72 heures d’accéder aux restaurants, aux musées et aux commerces.

La Hongrie :

La Hongrie a décidé, depuis le 1er mai 2021, de rendre obligatoire la présentation d’un certificat d’immunité permettant à son détenteur d’accéder à des espaces fermés comme les hôtels, les restaurants, les théâtres et les salles de sports.

Délivré dès la première dose du vaccin, ce certificat d’immunité est obligatoire pour les événements sportifs, les spectacles en salles fermées et/ou dans les événements accueillant plus de 500 personnes.

L’Autriche :

Les autorités du pays ont instauré, depuis début juillet 2021, un « green pass », obligatoire pour se rendre aux restaurants, aux hôtels, aux stades et salles de sports ainsi qu’aux différents lieux culturels.

En Autriche, ce « green pass » est valable trois mois après la première injection et neuf mois après la deuxième. Les personnes disposant d’un test négatif au covid-19 de moins de 72h ou un PCR et de moins de 48h ou ayant eu le Covid-19 il y a moins de six mois peuvent aussi obtenir ce document.

La Grèce :

La Grèce a décidé de renforcer ses mesures de lutte contre la propagation du coronavirus en mettant en place un certificat de vaccination.

Délivré aux personnes entièrement vaccinées depuis au moins deux semaines, ce certificat permet l’accès aux restaurants et aux lieux de divertissement. Les personnes déjà contaminées au covid-19 il y a moins de six mois peuvent aussi se rendre à ces endroits.

Quant à ceux disposant d’un test négatif effectué il y a moins de 72 heures, ils peuvent accéder seulement aux espaces extérieurs des restaurants et des lieux de divertissement.

Les Pays-Bas :

Aux Pays-Bas, les autorités ont mis en place un pass sanitaire appelé Coronacheck exigé uniquement dans les grands événements où la distanciation sociale ne peut pas être respectée.

Le Coronacheck est accordé aux personnes disposant d’un certificat de vaccination, d’un test négatif de moins de 24 heures ou rétablie du covid-19 il y a moins de 6 mois.

La France :

Le pass sanitaire s’applique sur le territoire français depuis le 9 août 2021. Ce document permet l’accès aux cinémas, aux théâtres, aux restaurants, aux transports longue distance et aux centre commerciaux.

Il est délivré aux personnes entièrement vaccinées depuis plus d’une semaine et à celles présentant un test pcr ou antigénique de moins de 48 heures.

L’Allemagne :

En Allemagne, l’utilisation ou pas du pass sanitaire dépend de la décision des autorités de chaque région. Dans certaines régions, tous les espaces sont libres d’accès tandis que dans d’autres, un pass sanitaire est obligatoire pour se rendre aux restaurants par exemple.

L’Italie :

En Italie, le pass sanitaire est mis en place depuis le 6 août 2021. Il est obligatoire pour accéder aux musées, aux cinémas, aux salles de sports, à certains centres commerciaux et à l’intérieur des restaurants.

Appelé Green Pass, ce dispositif est sous forme d’un QR code délivré dès la première dose du vaccin.

L’Espagne :

En Espagne, le pass sanitaire est obligatoire à Galice et aux Canaries. Dans ces deux régions, ce dispositif est obligatoire pour accéder aux restaurants, aux salles de sport et aux lieux culturels fermés.

Le Portugal :

Depuis le début du mois de juillet, les hôtels, les restaurants et les salles de sport du Portugal demandent un pass sanitaire à l’entrée, uniquement les week-ends dans les régions les plus touchées par la pandémie.

Les Etats-Unis :

Aux Etats-Unis, seule la ville de New York a mis en place un pass sanitaire. Appelé « Key to NYC », ce pass sanitaire permet l’accès aux restaurants, aux salles de sport et aux salles de spectacle.

Exigé aussi bien pour les salariés que pour les clients, ce dispositif est entré en vigueur le 16 août 2021 mais les contrôles pour le faire respecter n’auront lieu qu’à partir du 13 septembre.

L’Irlande :

En Irlande, le pass sanitaire n’est pour l’heure obligatoire que pour accéder aux salles intérieures des restaurants et des pubs.

Le Luxembourg :

Aux Luxembourg, c’est aux bars et aux restaurants de décider d’imposer ou pas le pass sanitaire appelé « CovidCheck ». S’ils autorisent l’accès aux personnes non-vaccinées, ils doivent respecter les mesures sanitaires strictes de préventions mis en place par les autorités.

La Lituanie :

En Lituanie, les autorités ont mis en place un pass sanitaire appelé Certificat national. Facultatif, ce document permet d’organiser des événements sans respecter une jauge.

Les contenus liés

Les articles à la une