Plus de résultats
En ce moment
Covid-19/Afrique : la deuxième vague plus meurtrière, le taux de mortalité dépa…
Covid-19

Covid-19/Afrique : la deuxième vague plus meurtrière, le taux de mortalité dépasse la moyenne mondiale (CDC)

2M.ma2M.ma

La deuxième vague de la pandémie liée à la Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique, où le taux de mortalité dépasse désormais la moyenne mondiale, a annoncé jeudi le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC).
Le taux de mortalité du nouveau coronavirus en Afrique s'établit à 2,5% des cas recensés, au-dessus de la moyenne mondiale qui est de 2,2%, a expliqué le directeur d’Africa CDC, John Nkengasong lors d'une conférence de presse.

Et d’ajouter que lors du mois dernier, le nombre de cas sur le continent a augmenté de 14% par semaine.


Toutefois, depuis le début de la pandémie, l'Afrique reste officiellement l'un des continents les moins touchés, avec 3,3 millions de cas de Covid-19 et presque 82.000 morts, selon l'organisme.

Mais l'augmentation du taux de mortalité marque une rupture avec la première vague, lors de laquelle il était resté en-dessous de la moyenne mondiale, a rappelé le directeur de l’agence spécialisée de l’Union Africaine, qui indique que le continent assiste à un retournement.  Pour l’heure, 21 pays africains enregistrent des taux de mortalité supérieurs à la moyenne mondiale de 2,2%. Par exemple, le Soudan enregistre un taux de mortalité de 6,2%, l'Egypte de 5,5% et le Liberia de 4,4%. 

Selon John Nkengasong, cette surmortalité est provoquée par l'accélération du nombre de cas, qui engorge les systèmes de santé sur le continent africain.

Le directeur du Centre de contrôle a notamment souligné les besoins en oxygène, utilisé pour soigner les formes graves de Covid-19, qui deviennent "critiques".

Pour rappel, l'UA a annoncé la semaine dernière avoir commandé 270 millions de vaccins pour le continent, en plus de ceux prévus via le dispositif Covax, une initiative de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de partenaires privés pour un accès équitable aux vaccins. 

Les contenus liés

Les articles à la une